Kylian Mbappe et Lionel Messi inspirent le PSG à la déroute de la Ligue des champions

Le club français étant déjà qualifié pour les huitièmes de finale, c’était en grande partie l’occasion pour le PSG de se muscler, et ses stars y ont certainement contribué.

Avant même que les supporters puissent s’installer à leur place pour regarder le dernier match de la phase de groupes, Mbappe avait donné l’avantage à l’hôte après seulement 70 secondes du match, tirant à la maison après que le gardien Simon Mignolet ait paré un tir.

Le joueur de 22 ans a ensuite doublé son score avec une volée merveilleusement conçue à la septième minute après qu’Angel Di Maria ait réussi une passe au-dessus de la défense.

Abasourdis par les 10 premières minutes féroces, les visiteurs belges ont commencé à revenir dans le jeu mais ont toujours semblé vulnérables à la contre-attaque effrayante du PSG et Messi n’a pas tardé à entrer en action.

LIRE: L’ancien prodige de Manchester United sur la vie après avoir quitté le doublé de Premier League Messi

Mbappe s’est cette fois transformé en architecte, frappant le ballon dans les jambes d’un défenseur avant de passer le jeu à Messi venant en sens inverse.

Ce qui a suivi semblait presque inévitable, l’Argentin coupant sur son pied gauche et passant son effort devant Mignolet, impuissant.

La paire s’est combinée pour presque marquer le quatrième du PSG en première mi-temps, mais Mbappe n’a pas pu garder son tir sous la barre transversale après avoir été libéré par le ballon traversant de Messi.

Le PSG a semblé lâcher prise en seconde période, donnant au Club de Bruges une chance de revenir dans le match.

Mats Rits a bouclé son effort après 68 minutes, mais le but a inspiré le PSG pour l’intensifier à nouveau.

Mbappe et Messi ont commencé à travailler à travers les engrenages et ce dernier a écopé d’une pénalité après avoir été empaqueté à l’intérieur de la boîte.

Bien que Mbappe soit sur un triplé, c’est Messi lui-même qui est intervenu pour rétablir l’avance de trois buts du PSG et marquer son deuxième du match.

La Ligue des champions reste le plus grand objectif du PSG et, bien qu’il n’ait pas atteint les sommets à chaque match cette saison et avec la blessure de Neymar, ce match a rappelé les capacités offensives de cette équipe étoilée.

Il sera certainement confronté à des défis plus difficiles lors des tours ultérieurs, mais peu d’équipes se sentiront en confiance face à Messi et Mbappe sous cette forme.

L’Atlético Madrid progresse

Alors que de nombreux groupes avaient déjà été décidés avant la phase finale des matchs de groupe, il y avait tout à jouer dans le groupe B.

Liverpool s’était déjà qualifié en tête, mais l’AC Milan, l’Atletico Madrid et Porto pourraient tous encore passer en deuxième position.

C’est l’équipe espagnole qui a obtenu la dernière place de qualification après avoir battu Porto 3-1, dans un match qui a vu trois joueurs expulsés.

L’équipe de Diego Simeone, qui a été aidée par Liverpool en battant l’AC Milan 2-1, a pris l’avantage après qu’Antoine Griezmann a poussé la maison au deuxième poteau à la 56e minute avant qu’Angel Correa et Rodrigo De Paul n’aient obtenu la victoire avec des buts dans les arrêts de jeu.

Il était encore temps pour Sergio Oliveira de marquer un penalty pour l’hôte, mais cela ne sera que très peu de consolation pour la partie portugaise, qui a perdu Wendell et le gardien Agustin Marchesin, qui n’était pas sur le terrain, à des cartons rouges en seconde période. .

L’Atletico, qui était entré en queue de peloton du groupe, était descendu à 10 hommes plus tôt en seconde période après l’expulsion de Yannick Carrasco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.