Pourquoi Lionel Messi a-t-il commencé en tant que remplaçant et n’a joué que les 15 dernières minutes contre l’Uruguay

Lionel Messi était remplaçant ce vendredi lors du match entre l’Uruguay et l’Argentine à Montevideo. La raison était physique : la puce traîne des ennuis sur les ischio-jambiers et le genou de la jambe gauche, ils ne veulent donc pas se précipiter, au-delà du fait qu’il est déjà rétabli. Il n’a joué que les 15 dernières minutes.

Au cours des deux dernières séances d’entraînement de l’équipe nationale, il a pu s’entraîner normalement, alors ils veulent y aller doucement. Le 10 entrerait quelques minutes dans la seconde moitié du match qui correspond à la date 13 des Éliminatoires.

A lire aussi : Argentine, à un pas de la Coupe du monde : battre l’Uruguay à Montevideo et mettre le pied au Qatar 2022

Mardi, l’Argentine accueillera le Brésil à San Juan et l’idée est que Messi puisse l’être. C’est pourquoi de la part du staff technique ils ont préféré qu’une grande partie de la rencontre avec l’Uruguay soit perdue afin de mieux s’arrêter au duel avec Verdeamarela.

Pour retrouver le dernier match dans lequel Messi avait été remplaçant dans l’équipe nationale argentine remonte à juin 2016, lors du triomphe 3-0 contre la Bolivie pour la Copa América cette année-là.

L’Argentine, à un pas de la Coupe du monde : bat l’Uruguay à Montevideo et met le pied au Qatar 2022

L’équipe nationale argentine n’est qu’à un pas du monde. Ce vendredi, il a battu l’Uruguay 1 à 0 à Montevideo et a mis le pied dans le concours du Qatar. C’était un autre triomphe : l’équipe de Lionel Scaloni a à peine eu Lionel messi dans les 15 dernières minutes, puisque le Rosario vient d’une blessure et a commencé sur le banc des remplaçants pour éviter une rechute dans la récupération.

Le seul but a été marqué par Ángel Di María, un véritable but qui a permis d’ajouter trois autres points.

L’Argentine a battu l’Uruguay et se dirige vers la Coupe du monde (Photo: Reuters).

Avec ces trois points, l’Argentine en accumule 28 et en prend huit devant l’Equateur, le troisième, même avec un match de moins (celui suspendu face au Brésil). Qui plus est, a étendu son invaincu à 26 matchs. Le Chili, le dernier sélectionné qui pour l’instant se qualifierait directement, compte 16 unités. La Colombie a le même montant, mais avec moins de différence de buts, donc ça irait aux playoffs. L’Uruguay a la même chose, mais encore moins.

Ce qui s’en vient maintenant pour l’Albiceleste, c’est un duel à haute tension. Encore un classique. Mardi à 20h30, à San Juan, l’Argentine accueillera le Brésil, avec 25 000 fans dans les tribunes. La Verdeamarela a déjà obtenu son billet pour Qatar 2022 et l’équipe Scaloni s’y dirige.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *