Barcelone rue manque de « devoirs » dans la bataille de Mbappe et Haaland alors que l’admission au Real Madrid est faite

Eduard Romeu admet que la mauvaise gestion financière en Catalogne a permis aux rivaux du Clasico de se placer en tête de toutes les files d’attente de transfert

Le vice-président économique de Barcelone, Eduard Romeu, admet que le Real Madrid est en mesure de signer Kylian Mbappe et Erling Haaland en 2022, les Blaugrana étant laissés pour compte sur le marché des transferts en raison d’un manque de « devoirs ».

Les Blaugrana subissent des difficultés financières très médiatisées, avec un exode massif des meilleurs talents au cours de l’été, voyant des personnalités comme Lionel Messi et Antoine Griezmann rompre les liens avec les géants catalans.

L’ambition doit être maîtrisée pour le moment au Camp Nou, le Barça n’étant pas en mesure de rivaliser avec ses rivaux du Clasico, le Real, pour les signatures les plus recherchées, même s’ils voulaient se joindre à ces poursuites.

Choix des rédacteurs Qu’est-ce qui a été dit?

Romeu a déclaré à Cadena Cope lorsqu’on lui a demandé si les Blancos pourraient attirer Mbappe loin du Paris Saint-Germain et récompenser Haaland du Borussia Dortmund dans la même fenêtre: « C’est possible parce que le Real Madrid est un grand club qui a un grand potentiel et une grande force.

« Si nous avions fait nos devoirs ces dernières années, nous serions dans la même situation qu’eux.

« Florentino Perez a géré le club d’une manière à laquelle nous devons tirer notre chapeau. Au niveau des affaires, personne ne va le remettre en question. »

Est-ce que plus de changement arrive à Barcelone ?

D’autres réductions de coûts sont attendues au Barça, avec un certain nombre de gros revenus que le club aimerait retirer de leurs livres, tels que Philippe Coutinho et Samuel Umtiti.

D’autres changements en dehors du terrain sont également évoqués, avec de nouvelles spéculations concernant l’avenir de Ronald Koeman en tant que manager.

Il a été suggéré que le Néerlandais était en sursis après avoir ouvert sa campagne en Ligue des champions 2021-22 avec une défaite 3-0 contre le Bayern Munich, mais Romeu a déclaré qu’aucune discussion de limogeage n’avait encore eu lieu.

Il a ajouté sur Koeman : « Nous n’avons pas du tout parlé de le licencier.

« Nous étions en pleine réunion et un collègue a dit qu’il apparaissait dans un journal que nous demandions son départ. C’est rigoureusement faux, cela n’a aucun sens de le faire et ce n’était pas à l’ordre du jour.

« Nous avons sept points en trois matches de Liga et nous avons eu le pire rival possible en Ligue des champions. Perdre contre le Bayern fait partie d’une équation, même si nous avons été déçus. »

Le Barça sera de retour en action nationale lundi lorsqu’il accueillera Grenade.

Lectures complémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *