La CONMEBOL prévoit une vaccination chinoise contre le COVID-19 pour les joueurs de la Copa América en mai

La Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL) prévoit de commencer à vacciner les joueurs qui doivent se présenter à la Copa América de cette année dès l’arrivée des vaccins chinois Sinovac COVID-19 promis, prévue en mai.

Une nouvelle Commission, qui comprend des représentants de toutes les associations membres, a été mise en place lors d’une réunion virtuelle du Conseil de la CONMEBOL et sera responsable des «aspects juridiques, administratifs, techniques et médicaux du processus de vaccination».

Le président de la CONMEBOL, Alejandro Domínguez, a confirmé le 15 avril que le vaccin serait offert aux équipes masculines et féminines participant aux tournois de haut niveau de l’organisation à la suite du don imminent de 50 000 doses des fabricants Sinovac Biotech.

Les vaccins seront disponibles pour protéger les joueurs, les arbitres, les techniciens et les autres membres de l’environnement du football professionnel.

A l’issue de la réunion, CONMEBOL a déclaré: «La vaccination promue par CONMEBOL atteindra quelque 25 000 personnes et se concentrera sur les principales équipes de football professionnel de premier ordre dans les 10 pays.

« Le président Domínguez a souligné que le vaccin ne remplace pas les protocoles sanitaires qui sont appliqués, mais représente plutôt un obstacle supplémentaire à l’avancée du virus dans le domaine du football sud-américain. »

L’assistance active dans ce plan de la superstar de Barcelone Lionel Messi a été révélée dans un tweet du secrétaire général adjoint du football et directeur du développement de CONMEBOL, Gonzalo Belloso, montrant trois maillots de club signés qui avaient été accueillis avec gratitude par les fabricants de Sinovac.

Le tweet, posté en espagnol, conclut: « Il fait donc aussi partie de cette réalisation! »

La Copa América en Argentine et en Colombie est prévue du 13 juin au 10 juillet après avoir été reportée de l’année dernière en raison de la pandémie de coronavirus.

L’Agence France-Presse a rapporté que les joueurs seraient vaccinés avant le match d’ouverture du tournoi à l’Estadio Monumental de Buenos Aires.

« C’est le meilleur cadeau que la famille sud-américaine du football puisse recevoir », a déclaré Domínguez.

Ce don est le dernier exemple de ce que certains appellent la «diplomatie des vaccins» de la Chine après que le pays ait également offert des coups à des athlètes prêts à concourir aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 reportés et aux Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Pékin.

Le Comité International Olympique a par la suite clarifié l’offre ne s’appliquant qu’aux nations qui ont approuvé le vaccin Sinovac.

Domínguez a déclaré que Sinovac, qui produit le jab CoronaVac, « comprend que le football est une activité essentielle pour l’économie, la culture et la santé physique et mentale des Sud-Américains. »

Le chef de la CONMEBOL et le vice-président de la FIFA ont déclaré que de plus amples détails sur le programme de vaccination de la Copa América seraient annoncés en temps voulu.

«C’est un énorme pas en avant pour vaincre la pandémie, ce qui ne signifie en aucun cas que nous baisserons la garde», a-t-il déclaré.

La CONMEBOL a confirmé le calendrier du tournoi le mois dernier après le retrait de l’Australie et du Qatar, qui est survenu parce que l’événement se heurte aux matches de qualification de la Confédération asiatique de football réorganisés pour la Coupe du monde de football 2022 au Qatar.

L’organisation a déclaré qu’elle avait demandé à d’autres pays de prendre la place de l’Australie et du Qatar, mais les invitations ont été rejetées en raison de la crise du COVID-19.

Dix nations sont prêtes à participer à cet événement, qui verra le Brésil, champion en titre, tenter sa dixième titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *