La superstar de la Juventus Ronaldo sous enquête pour violation des protocoles relatifs aux coronavirus, déclare le ministre italien des Sports

Vincenzo Spadafora a réaffirmé sa conviction que les Portugais avaient enfreint les règles de Covid-19 à leur retour à Turin après la pause internationale.

La superstar de la Juventus, Cristiano Ronaldo, fait l’objet d’une enquête pour violation des protocoles relatifs aux coronavirus à la suite de son test positif au début du mois, selon le ministre italien des Sports.

Ronaldo a été mis bas avec Covid-19 à mi-chemin de la trêve internationale, après avoir disputé un match nul 0-0 avec l’Espagne et le match de l’UEFA Nations League contre la France qui s’est terminé sur le même score.

Le joueur de 35 ans a été contraint de rater la victoire 3-0 du Portugal contre la Suède le 14 octobre après son diagnostic positif, et s’est directement isolé.

Les choix de l’éditeur

Le quintuple vainqueur du Ballon d’Or a raté le match nul de la Juve avec Crotone et a gagné mardi au Dynamo Kiev avant de publier un autre test positif le lendemain, ce qui l’a empêché de revenir pour le match de Serie A contre Hellas Verona dimanche.

Ronaldo devra passer un test de coronavirus 24 heures avant la prochaine sortie européenne des Bianconeri contre Barcelone en milieu de semaine ou bien son passage en marge sera prolongé et une reprise des hostilités avec son rival de longue date Lionel Messi sera reportée.

Il pourrait également être maintenant puni pour avoir enfreint les règles de quarantaine alors qu’il était en service international, après être retourné chez lui en Italie via une ambulance aérienne privée après avoir contracté Covid-19.

Auparavant demandé si Ronaldo avait enfreint la réglementation sur les coronavirus après avoir quitté le camp d’entraînement du Portugal, le ministre italien des Sports Vincenzo Spadafora a déclaré le 15 octobre: ​​ »Sans l’autorisation des autorités sanitaires, je pense qu’il a violé le protocole. »

Spadafora a maintenant réaffirmé son affirmation et révélé que les actions de l’attaquant de la Juve font l’objet d’une enquête officielle.

Il a déclaré à Rai Tre: « Cristiano n’a pas respecté le protocole. Il y a une enquête du parquet fédéral pour le prouver.

« Le virus nous a appris que personne n’est exempté, évidemment ce sont tous des gens qui ont essayé de respecter au maximum les protocoles, mais la seule solution, au final, est de rester à la maison. »

Pressé s’il avait discuté de la situation avec Ronaldo, Spadafora a répondu: « Non, avec tout le respect. C’était un épisode désagréable, mais à l’occasion du match aller, il a violé le protocole et c’est un fait, car il y a aussi un enquête ouverte par le procureur de Turin. « 

Ronaldo a défendu les mesures qu’il avait prises pour s’auto-isoler dans un post Instagram le 16 octobre, disant à ses abonnés: «Je n’ai enfreint aucun protocole. Ils disent que j’ai enfreint les lois italiennes, mais c’est un mensonge. J’ai parlé avec mon équipe et nous avons la responsabilité de bien faire les choses.

«Tout a été fait avec autorisation. Principalement pour l’homme italien dont je ne vais pas dire le nom, c’est un mensonge, j’ai respecté tous les protocoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :