Le dernier but de Messi remet Barcelone en tête en Espagne

MADRID – Avec l’aide tardive de la revue vidéo et un autre but décisif de Lionel Messi, Barcelone est revenu samedi au sommet du championnat espagnol.

Messi a converti un penalty de 81e minute accordé par VAR alors que Barcelone a sauvé une victoire 1-0 sur la Real Sociedad graveleuse au Camp Nou Stadium.

La victoire acharnée de Barcelone a fait suite à la défaite du week-end dernier dans le «clásico» contre le Real Madrid au stade Santiago Bernabéu. Madrid traîne désormais Barcelone de deux points mais a une chance de reprendre la tête lors de sa visite du Real Betis en difficulté dimanche.

Il s’agissait de la 22e victoire consécutive de Barcelone à domicile contre la Sociedad en championnat. Le club catalan n’a pas perdu de points contre l’équipe du Pays Basque au Camp Nou depuis un match nul de 1995.

Messi a calmement converti le penalty avec un tir bas dans le coin pour son 19e but de la ligue en tête de la ligue. Le penalty a été accordé après que la revue vidéo ait déterminé un handball du défenseur de la Sociedad Robin Le Normand. La faute n’a pas été immédiatement signalée et la Sociedad a eu sa propre chance plus d’une minute plus tard avant que VAR puisse intervenir.

« Nous avons atteint le but grâce au VAR, mais nous avions déjà eu d’autres chances de marquer », a déclaré l’entraîneur de Barcelone Quique Setién. «Nous avons eu du mal à certains moments, mais nous avons créé des chances dangereuses.

La performance terne a attiré quelques railleries des fans à domicile. Certains ont également raillé le président du club assiégé Josep Bartomeu.

La revue vidéo a également annulé un but du défenseur de Barcelone Jordi Alba en fin de seconde période, car le remplaçant Ansu Fati était hors-jeu avant de faire une passe à Alba, qui avait célébré en se couvrant les oreilles avec les doigts.

« Personne n’aime voir les fans contre vous », a déclaré Alba.

L’attaquant Martin Braithwaite a fait son premier départ depuis son arrivée de Leganés ce mois-ci, jouant aux côtés de Messi et Antoine Griezmann à l’avant.

La Sociedad semblait dangereuse lors des contre-attaques mais n’a pas pu capitaliser sur ses chances.

« Nous méritions au moins un match nul pour la façon dont nous avons joué », a déclaré l’entraîneur de la Sociedad Imanol Alguacil.

Le club basque est resté à la sixième place, à deux points de la quatrième place, Getafe, dans la dernière place de qualification pour la Ligue des champions la saison prochaine.

La Sociedad en avait remporté trois d’affilée en championnat et avait remporté la semaine dernière une place en finale de la Copa del Rey pour la première fois en plus de trois décennies. Il affrontera son rival basque Athletic Bilbao lors de la finale du 18 avril.

Au milieu des craintes mondiales concernant le nouveau coronavirus, il y avait quelques fans portant des masques dans la foule de plus de 77 000 personnes au Camp Nou.

ATLÉTICO DÉTENU

L’Atlético Madrid, cinquième, est resté en dehors des places de la Ligue des champions après un nul 2-2 contre Séville, troisième à domicile.

C’était le dernier match de l’Atlético avant de se rendre en Angleterre pour tenter de défendre une victoire 1-0 à l’aller contre Liverpool en huitièmes de finale de la Ligue des champions, mercredi.

Séville a ouvert le score avec un but de Luuk de Jong à la 19e minute, mais l’Atlético s’est rallié avec des buts d’Álvaro Morata à la 32e et de João Félix à la 36e. Séville a égalisé à nouveau le match à la 43e avec un penalty converti par Lucas Ocampos.

Les buts d’Ocampos et de Morata sont survenus après les tirs au but accordés après de longs retards pour l’examen vidéo.

Morata n’avait pas marqué depuis huit matches consécutifs. Son dernier but en championnat était l’an dernier au Betis.

Séville, invaincue en quatre matches de championnat, a marqué au moins un but en 19 matches de championnat consécutifs, sa meilleure note depuis 1962.

C’est la première fois que l’Atlético dessine 12 de ses 27 premiers matchs de championnat.

SCORES KUBO

L’attaquant japonais Takefusa Kubo a marqué à la 78e place lorsque Majorque a battu Eibar 2-1 pour sa première victoire à l’extérieur cette saison.

Kubo, prêté par le Real Madrid, a marqué avec un tir bas de l’extérieur de la zone pour donner à Majorque sa première victoire en 13 matchs à l’extérieur.

Dani Rodríguez avait ouvert le score pour les visiteurs à la 42e. Le seul but d’Eibar est venu de Pedro Bigas en seconde période.

Majorque est resté dans la zone de relégation malgré la victoire, tandis qu’Eibar était à deux points au-dessus de la zone de largage.

___

Plus de football AP: https://apnews.com/Soccer et https://twitter.com/AP_Sports

___

Tales Azzoni sur Twitter: http://twitter.com/tazzoni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *