AROKODARE: Rencontrez le nouveau Victor Osimhen

Oluwamayomikun OREKOYA

Le Toluwalase Arokodare du VALMIERA FC a toujours voulu être footballeur.

En fait, le premier mot que le jeune homme de 19 ans se souvient avoir fait quand il était bébé était «objectif».

L’attaquant pacy qui est né le 23 novembre 2000 à Festac, Lagos a marqué sept buts en 16 départs pour son équipe lettone qui avait terminé 4e de la Virslīga la saison dernière et qui participera aux prochaines éliminatoires de la Ligue Europa.

L’ancien attaquant des Golden Eaglets, qui croit que Cristiano Ronaldo, est meilleur que Lionel Messi, a été comparé à l’attaquant des Super Eagles Victor Osimhen et parle ici à NationSport de sa famille, de son aventure européenne et de ses ambitions. Extraits…

Course sportive en famille

«Je viens d’une famille sportive; mon père était un athlète et mes frères jouaient au football mais pas professionnellement; donc enfant, tout ce que je voulais, c’était quelque chose comme ça. Cela peut sembler une histoire drôle, mais mon premier mot enfant m’a été dit «objectif».

«Mon père m’a inspiré à devenir footballeur. Il ne cessait de me pousser, m’emmenant dans des clubs de jeunes pour m’aider à devenir meilleur.

Pour faire de moi un meilleur joueur et une meilleure personne, il m’a inscrit dans une école de sport, l’Académie internationale des sports, Wasimi et l’État d’Ogun, où nous avons combiné les activités sportives avec l’éducation.

«Mes entraîneurs à l’école m’ont aussi poussé à bien faire et cela m’a inspiré à faire du football une carrière.»

Comparaison de Victor Osimhen

Le joueur de 19 ans, qui faisait partie de l’équipe NPFL U-18 All-Stars lors de l’édition 2017 du Future Champions Gauteng International Tournament en Afrique du Sud, a été comparé à la sensation des Super Eagles Victor Osimhen en raison de sa taille et rythme et il estime que la comparaison ne ferait que le pousser à devenir un meilleur footballeur à l’avenir.

«Les gens disent que je suis le nouveau Victor Osimhen, c’est assez gros pour moi parce que Victor Osimhen est l’un des meilleurs attaquants du monde, l’un des cinq meilleurs attaquants en Afrique maintenant et il est l’une des meilleures grèves du pays si pas le meilleur attaquant.

«Les qualités que je pense que nous avons en commun sont que nous sommes tous les deux rapides, ce qui est difficile à croire car nous sommes tous les deux grands. Nous sommes également bons sur le plan aérien.

Mais il est meilleur buteur que moi, mais j’espère que j’atteindrai son niveau et plus. Je pense que nous partageons la qualité de nous placer dans la bonne position au bon moment dans la boîte. »

Golden Eaglets classe de 2017

Arokodare faisait partie de la classe des Golden Eaglets de 2017 qui n’a pas réussi à se qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations U-17 après s’être incliné 3-2 au total contre les Baby Menas de la République du Niger et a donc raté sa chance de défendre son titre de Coupe du monde U17 en Inde.

mais l’attaquant estime que jouer pour le côté a été une bonne expérience pour lui car il l’a préparé mentalement aux défis futurs.

«Jouer pour les Golden Eaglets en 2017 a été une bonne expérience pour moi. Cela m’a endurci mentalement et m’aide à progresser dans ma carrière. C’est bon pour mon profil.

«Bien que nous ne nous soyons pas qualifiés pour les Championnats d’Afrique, ce fut quand même une bonne expérience car il y avait plus d’un millier de joueurs venus pour les essais et faire partie des 20 derniers fut une grande réussite. Cela a aidé ma mentalité et m’a rendu plus difficile. »

Essais européens

Avant de rejoindre son club actuel, Arokodare a parcouru des pistes avec des clubs en Allemagne et en France. Il a compté ces expériences comme une des raisons de son succès en Lettonie, car elles ont permis de découvrir comment le jeu se joue en Europe.

«J’ai fait des essais en Allemagne à Fribourg et en France à Toulouse. Ce fut une expérience totalement différente. Le football européen est différent de l’Afrique car le jeu européen est plus rapide et plus technique.

«Le football africain est plus difficile, tout le monde le sait, mais c’est un jeu de balle différent en Europe et cela m’a aidé à m’installer dans mon club Valmiera FK en Lettonie. Je ne pense pas que j’aurais pu m’adapter au style de jeu européen si je n’avais pas participé à ces essais.

«Je crois que je suis un attaquant pacy avec une grande capacité technique parce que j’utilise les deux pieds. Je suis aussi bon dans les airs que sur le terrain. Je peux jouer dans n’importe quel système ou formation, je peux jouer en tant qu’homme de point et je peux jouer avec un autre attaquant.

Ronaldo vs Messi

«Je préfère Cristiano Ronaldo à Lionel Messi en raison du nombre de buts marqués par le Portugais au cours de son illustre carrière. Cependant, ce sont tous les deux de grands joueurs, les plus grands de tous les temps. Ils ont tous deux remporté de nombreux prix individuellement et de nombreux trophées pour leurs clubs respectifs, mais pour moi, je choisirais Ronaldo devant Messi en raison de son style de jeu. Il est plutôt un buteur et c’est quelque chose que je veux apprendre et travailler.

Super Eagles préférés

En grandissant, Arokodare a idolâtré les légendes des Super Eagles comme Yakubu Aiyegbeni, Nwankwo Kanu et Austin Okocha, qu’il a tous décrits comme des joueurs préférés. Il a également reconnu avoir de la ressemblance avec William Troost-Ekong de l’Udinese parce qu’il lui rappelle Vincent Kompany.

«J’ai grandi mes joueurs préférés étaient Yakubu Aiyegbeni, Kanu Nwankwo, Austin Okocha et Osaze Odemwingie. Ils sont tous à la retraite maintenant et actuellement mes joueurs préférés sont Victor Osimhen, Paul Ebere (Onuachu), Wilfred Ndidi, Stephen Odey et William Troost-Ekong. »

Des ambitions

L’attaquant veut être parmi les meilleurs joueurs du monde et jouer pour les Super Eagles à l’avenir. Il aimerait également passer aux meilleures ligues d’Europe pour exercer son métier.

«Mes ambitions en tant que joueur incluent être le meilleur joueur à avoir jamais joué, à jouer pour mon pays, à jouer pour les meilleures équipes en Europe et partout dans le monde. Mes objectifs en tant que joueur sont de gagner la Coupe du monde, de gagner le Ballon d’Or et la Ligue des champions. « 

« La saison est maintenant terminée et la saison prochaine, nous allons disputer les éliminatoires de la Ligue Europa, il est donc temps pour moi de travailler à conditionner mon corps et à me préparer pour la prochaine saison. »

Un fort soutien familial

Arokodare est issu d’une famille de six personnes qui ont toutes soutenu sa décision de faire carrière dans le football. Son père était un ancien athlète du Nigeria dans les années 80 alors que sa mère était commerçante et il a trois frères qui ont tous joué au football mais pas professionnellement.

«Je viens d’une famille de six personnes. Mon père était un athlète pour le Nigeria tandis que ma mère est un ancien commerçant. J’ai trois frères qui ont joué au football mais pas professionnellement.

«Ma famille a toujours été là pour moi depuis le début de ma carrière. Ils ont joué un grand rôle dans mon développement. Ils m’ont aidé mentalement et financièrement. J’ai grandi à Festac qui a produit non seulement des footballeurs mais aussi des musiciens notables et d’autres grands talents. Festac est un centre de talents.

«Jouer au football me rend heureux, mais gagner un match et marquer des buts me rend plus heureux. Perdre un match me rend évidemment triste. Ce n’est jamais une bonne sensation de perdre un match », a-t-il noté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *