Howard Lam fait appel de sa condamnation pour avoir menti sur une offre d’enlèvement

Howard Lam a été reconnu coupable d’avoir menti au sujet d’une tentative d’enlèvement.

Le militant vétéran du Parti démocratique Howard Lam a lancé un appel contre sa condamnation et une peine de cinq mois de prison pour mensonge à la police, rapporte RTHK.
Ses avocats ont déclaré à la Haute Cour aujourd’hui qu’un magistrat de West Kowloon avait commis une erreur en le condamnant, notamment en se fiant trop à l’identification de Lam par un officier de police sur des images de caméras de sécurité.
Les images auraient réfuté l’affirmation de Lam selon laquelle il aurait été kidnappé par des hommes parlant le putonghua à Mong Kok en août 2017 avant d’être torturé avec un pistolet de base et jeté à moitié nu sur une plage de Sai Kung.
Lam avait affirmé que deux jours avant l’enlèvement présumé, il avait reçu un appel téléphonique l’avertissant de renoncer à son plan de donner une photo dédicacée du footballeur Lionel Messi à l’épouse du défunt lauréat du prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo.
Lam est en liberté sous caution depuis sa condamnation, en attendant l’appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *