Byju suspend le contrat du footballeur Lionel Messi: rapport

Byju suspend le contrat du footballeur Lionel Messi: rapport

La société edtech assiégée Byju's aurait suspendu son contrat de trois ans avec l'as du football Lionel Messi. L'edtech avait signé l'accord avec le footballeur argentin en 2022 au milieu d'une vague de critiques car elle avait, à l'époque, licencié des milliers d'employés.

Selon un article paru dans The Economic Times citant un dirigeant anonyme, Byju's a payé le contrat de Messi pour la première année, mais il reste à décider si l'accord sera résilié avant son terme ou si la société de technologie électronique relancera le contrat dans le moment venu. L'exécutif a déclaré que la raison derrière cette décision était la crise de liquidité et d'autres sujets de « grave préoccupation » au sein de l'entreprise.

La société fondée par Byju Raveendran avait engagé Messi comme ambassadeur mondial en novembre 2022 pour trois ans pour sa campagne « Éducation pour tous ». On a estimé que Messi était engagé pour environ 5 à 7 millions de dollars par an.

Cependant, lorsque Byju a annoncé la campagne, celle-ci a été accueillie avec de nombreuses critiques. Cela s'est produit seulement un mois après que l'entreprise de technologie éducative ait licencié près de 2 500 employés.

Non seulement le footballeur légendaire, Byju's n'a pas renouvelé son contrat de sponsoring avec l'acteur Shah Rukh Khan après sa fin au milieu de 2023. Selon les dirigeants de l'industrie, la décision était mutuelle car Khan ne souhaitait pas être associé à l'entreprise compte tenu de son engagement constant. contrôle réglementaire, indique le rapport.

Byju's est plongé dans une grave crise, les actionnaires souhaitant évincer le fondateur Byju Raveendran et opérer un changement de direction. Les actionnaires se sont déclarés profondément préoccupés par la stabilité future de l'entreprise. La déclaration a été rendue publique par Prosus, qui détient 9 pour cent des parts de la société. Selon un rapport de Reuters, Sofina et Peak XV, anciennement connu sous le nom de Sequoia Capital India, ont soutenu cette déclaration.

Byju's, répondant à l'appel en faveur d'un changement de direction, a déclaré que les investisseurs qui souhaitent le départ de Raveendran n'ont aucun droit de vote.

D'autres rapports ont indiqué que l'entreprise retardait les salaires de ses employés en janvier. Raveendran, dans une lettre adressée dimanche aux employés, a déclaré qu'il avait crédité tous les salaires en attente. « Je sais qu'on vous a dit que vous recevriez votre salaire d'ici lundi. Vous n'avez même pas eu à attendre jusqu'à lundi. J'ai déplacé des montagnes pendant des mois pour payer les salaires, et cette fois, la lutte était encore plus grande pour garantir que vous receviez ce que vous méritez à juste titre », a déclaré Raveendran dans cette lettre, selon un rapport de Moneycontrol.

A lire aussi : Les actionnaires de Byju veulent montrer la porte au fondateur Byju Raveendran

A lire aussi : Les investisseurs qui cherchent à évincer Byju Raveendran n'ont aucun droit de vote, déclare Byju's

A lire aussi : « Je déplace des montagnes depuis des mois » : Byju Raveendran après que Byju ait payé les salaires de janvier

Leo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mentionslegales ph