Lionel Messi couronné pour ses débuts au PSG

Depuis plusieurs jours, l’effervescence régnait dans la région rémoise à l’idée d’être le théâtre des premiers pas de La Pulga en Ligue 1 Uber Eats. Et l’accueil réservé à la superstar argentine était à la hauteur de l’énorme engouement qu’il a suscité.

Pourtant, avant le match, Leo Messi et les autres remplaçants parisiens ne se sont pas échauffés sur le terrain comme c’est la tradition, mais dans les vestiaires, peut-être pour rester insensibles à la folie dans les tribunes.

Acclamé par le public

Son nom a été prononcé en dernier lors de la présentation des équipes et a été acclamé par un stade Auguste-Delaune (20 525 spectateurs) bondé pour l’occasion. Et lorsqu’il a pris place sur le banc, où il était assis à côté de son compatriote Leandro Paredes, les fans derrière lui ont sorti leurs appareils photo et téléphones pour immortaliser le moment.
A la mi-temps, il n’a pas manqué de sourire aux supporters mais aussi à Neymar, son ancien coéquipier à Barcelone (2013-2017), qu’il a remplacé à l’heure de jeu. La clameur s’est amplifiée cinq minutes plus tard lorsqu’il est entré en jeu en tant que remplaçant. C’est un clin d’œil du destin que Kylian Mbappé, au cœur d’une saga de transferts finalement infructueuse entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid, a réalisé son doublé (63e) alors que tout le stade n’avait d’yeux que pour Messi.

Edition collector

Dès que Messi, six fois vainqueur du Ballon D’Or, a touché le ballon, des murmures sont venus des tribunes. Sa première passe était d’une seule touche, et les supporters ont dû attendre la 78e minute pour voir son premier run avec le ballon sous un maillot parisien : après avoir intercepté le ballon, il a coupé à l’intérieur avant de nourrir Mbappé sur sa droite. Le Français a fait irruption dans la surface et a renvoyé un centre vers son coéquipier argentin, mais en vain. Les deux stars se sont beaucoup cherchées sur le terrain et ont souvent tenté de combiner, avec un nouveau centre du Français à l’ancien barcelonais dans les arrêts de jeu (90e+2).
Les deux joueurs se sont embrassés après le coup de sifflet final avant d’aller avec leurs coéquipiers remercier les centaines de supporters qui avaient fait le court trajet depuis Paris. Plusieurs joueurs ont essayé d’échanger des maillots avec Messi, mais il a poliment refusé. Cependant, il a accepté de poser pour une photo de collection avec le fils du gardien de Reims Predrag Rajkovic dans ses bras. Quel cadeau !

>> Statattack Round 4: Les débuts de Messi sous le microscope

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *