Eder Sarabia sur Andorre, Barcelone et Gerard Pique: « Gerard est très, très engagé dans ce projet »

Eder Sarabia, l’entraîneur adjoint de Quique Setien à Barcelone, est maintenant l’entraîneur d’Andorre, un club co-détenu par Gerard Pique. Sarabia a évidemment impressionné Pique pendant qu’il travaillait avec lui et a été sollicité par le Catalan pour mener son club à la gloire.

Le séjour de Sarabia au Camp Nou n’a pas été sans controverse. Il est connu pour être un personnage volatil et colérique qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense, à tel point que Setien a en fait averti les joueurs de Barcelone avant de le rencontrer.

Sarabia est devenu un visage familier à l’époque de Setien, a entendu fustiger Antoine Griezmann pour avoir choisi la mauvaise passe contre l’Atletico Madrid et avoir eu une dispute avec Lionel Messi qui a débordé dans le vestiaire du Celta Vigo. Sarabia tenait à souligner que tous les problèmes qu’il aurait pu avoir avec certains des joueurs de Barcelone étaient exagérés, cependant, développant son séjour en Catalogne dans une conversation révélatrice avec The Athletic.

« Il est difficile, clairement, de dire à Leo ce qu’il doit faire », a déclaré Sarabia. «Mais je m’en tiens toujours aux bonnes choses. Un jour sur le terrain d’entraînement, nous avons parlé pendant 20 ou 25 minutes. Je me souviens que Leo a dit ça [coaches] doivent apporter les connaissances nécessaires pour que l’équipe puisse être efficace sur le terrain et performer au mieux.

«Avec Gérard, j’avais une très bonne relation. Quand je l’avais affronté auparavant, j’ai toujours pensé qu’il était l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde. J’ai aussi beaucoup aimé sa personnalité. Quand je l’ai rencontré, je lui ai dit qu’il était le putain de maître. Il nous a beaucoup aidés, a beaucoup parlé avec moi, a toujours essayé de nous faciliter les choses. Nous avions un bon feeling ensemble, et il savait de quoi j’étais capable, le type de football que j’aimais.

«Gérard est très, très engagé dans ce projet, j’ai pu le constater dès le jour où il m’a appelé. Il connaissait parfaitement l’équipe, tous les joueurs, leurs caractéristiques. Il n’avait pas seulement vu tous nos matchs, mais aussi les matchs de nos rivaux, donc il est au top de tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *