Neymar affirme que Barcelone lui doit 44 millions d’euros

La star du Paris Saint-Germain et du Brésil Neymar a affirmé que son ancien club de Barcelone lui devait 44 millions d’euros selon Marca. La relation entre les Catalans et Neymar est tendue depuis son départ pour la capitale française à l’été 2017, mais les choses prennent une tournure plutôt dramatique plus récemment.

Les avocats de l’attaquant ont fait appel de la condamnation prononcée en juin dernier par un tribunal de Barcelone qui avait ordonné au footballeur de verser 6,7 millions d’euros au club. Neymar veut que la Haute Cour ordonne au Barça de payer 43 650 000 euros que le club a renié en tant que prime de renouvellement lorsque le Brésilien a quitté unilatéralement le club après le paiement par le PSG de sa clause de libération. Barcelone ne l’a payé que jusqu’à son départ.

Il appartient maintenant à la Cour supérieure de justice de Catalogne de trancher. « Le club rejette complètement la réclamation du joueur, qui réclamait le paiement de 43,6 millions d’euros et estime une grande partie de la réclamation présentée par le Barca, en vertu de laquelle le joueur doit rendre 6,7 millions d’euros au club », a déclaré le dernier club. Juin.

Tous ces litiges et ennuis trouvent leur origine dans le paiement de 26 millions d’euros, convenu entre le club et le joueur, lorsque Neymar a renouvelé son contrat jusqu’en 2021, mais a été bloqué par Barcelone lorsque le joueur est parti pour le PSG à l’été 2017.

Neymar, largement considéré comme l’un des meilleurs footballeurs du monde, a rejoint Barcelone depuis le club de sa ville natale Santos en 2013. Il a passé quatre saisons en Catalogne, formant un élément central de la force de frappe mortelle du MSN aux côtés de Lionel Messi et Luis Suarez et en a remporté deux Titres de la Liga, trois Copa del Reys, la Super Coupe d’Espagne, la Ligue des champions et la Coupe du monde des clubs.

Image présentée avec l’aimable autorisation du FC Barcelone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *