Le PDG Tronchetti Provera confirme que Pirelli n’est plus le sponsor principal du maillot de l’Inter, mais que le partenariat « se poursuivra d’une certaine manière »

Marco Tronchetti Provera, directeur général et vice-président exécutif des sponsors de longue durée de l’Inter, Pirelli, a partagé sa conviction que l’Inter avait ce qu’il fallait pour remporter le titre de Serie A, mais a d’abord parlé de la victoire 4-3 de l’Inter lors du match d’ouverture de la saison de samedi contre la Fiorentina. .

« Il y avait un engagement jusqu’à la dernière minute, c’est une équipe avec de nombreuses expériences et plus une telle surprise, car il y a un banc plus profond qui donne plus de possibilités de compétitivité », a-t-il expliqué dans une interview à la radio italienne GR Parlamento show ‘ La Politica nel Pallone », plus tôt aujourd’hui.

Il a ensuite déclaré que « l’Inter et Pirelli continueront d’une certaine manière », puis a discuté de l’état actuel de l’équipe de l’Inter.

«L’équipe cette année est solide, Sensi s’est rétabli, les attaquants ont grandi pendant que Sanchez est là et il est créatif et aide les attaquants. Même en défense, il existe des alternatives.

On a alors demandé à Tronchetti Provera, qui est impliqué avec Pirelli depuis 1986, ce qu’il pense du côté fou de l’Inter, trop souvent exposé.

«Cela ne me dérange pas que cet Inter soit un peu fou. Je comprends que ce n’est pas le cas pour un entraîneur car le stress constant n’est pas idéal, mais pour nous spectateurs, cela nous maintient encore plus liés à l’équipe.

Ensuite, il a parlé de la récente spéculation médiatique qui liait l’Inter à une décision de signer Barcelone et la superstar argentine Lionel Messi.

«Conte a toute l’expérience nécessaire et sait plus que quiconque que la ligue se gagne avec une défense solide. Messi? C’est un rêve qui semble s’être éloigné, mais ne dites jamais jamais.

En conclusion, Tronchetti Provera a discuté de la spéculation la plus récente liant l’Inter au déplacement du milieu de terrain de Chelsea N’Golo Kante.

« Il terminerait la phase de préparation du match et apporterait son soutien aux attaquants, qui sont formidables et je suis convaincu que l’Inter jouera jusqu’à la fin pour le titre et aura la structure d’équipe et de club pour le gagner. »

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *