Le penalty de Ramos arrache la victoire du Real Madrid contre le Betis

par Agence France-Presse 26 sept., 21:15

Fran Santiago / Getty Images Sport / Getty

Partager sur Reddit Partager sur Reddit

Madrid, 26 septembre 2020 (AFP) – Sergio Ramos a marqué un penalty tardif alors que le Real Madrid venait de derrière pour remporter une victoire 3-2 contre le Real Betis à 10, leur première victoire de la saison en Liga.

Le Betis était en tête à la mi-temps après deux buts en deux minutes d’Aissa Mandi et William Carvalho a renversé le premier match de Fede Valverde pour les champions en titre.

Mais le défenseur du Betis Emerson, prêté par Barcelone, a enduré un début de cauchemar en seconde période en marquant un but contre son camp, puis en étant expulsé pour avoir renversé Luka Jovic après que l’attaquant eut été expulsé.

Le VAR est de nouveau intervenu en faveur de Madrid à la 82e minute alors que Marc Bartra était jugé avoir dégagé avec son bras, laissant Ramos à puce dans le penalty gagnant.

Le Betis était furieux contre l’arbitre Ricard de Burgos à temps plein tandis que Madrid poussait un soupir de soulagement, leur victoire d’ouverture étant assurée après le début de la saison avec un match nul vierge à la Real Sociedad le week-end dernier.

Ramos se convertissant de l’endroit s’est senti familier après ses trois pénalités lors de la dernière course de Madrid au titre le trimestre dernier, mais il s’agissait d’un affichage défensif inhabituellement bâclé de la part de Zinedine Zidane.

C’était la première fois qu’ils concédaient deux fois dans la première moitié d’un match de championnat depuis que Zidane était revenu en tant qu’entraîneur il y a 18 mois et cela leur aurait coûté si le Betis ne s’était pas auto-brûlé.

Pourtant, la victoire met une pression précoce sur Barcelone, qui commence avec Lionel Messi de retour dans le giron à domicile contre Villarreal dimanche. L’Atletico Madrid disputera également son premier match dimanche à domicile contre Grenade.

Eden Hazard était toujours absent à Séville, même pas inclus sur le banc alors que Zidane continue d’insister pour que le Belge retrouve sa pleine forme avant de revenir à l’action.

Jovic a eu un rare départ à l’avant mais le Serbe a raté une bonne occasion avant de partir en seconde période et ce ne serait pas une surprise s’il partait avant la fin du mercato.

Benzema a fait le match d’ouverture de Madrid, refusant de céder sur la droite, où il s’est tortillé dans l’espace et a traversé pour que Valverde tire au premier poteau.

Ramos aurait dû en faire deux mais a frappé à huit mètres, puis le Betis a trouvé son rythme, exerçant de plus en plus de pression à mesure que la mi-temps avançait.

Ils ont égalisé lorsque Mandi a grimpé au-dessus de Casemiro pour se diriger vers un centre de l’excellent Sergio Canales, qui a ensuite lancé un deuxième deux minutes plus tard, écartant à gauche Nabil Fekir, qui a licencié pour Carvalho pour passer et rentrer chez lui.

Mais Madrid était au niveau trois minutes après le redémarrage alors qu’Emerson a enfoncé le centre de Carvajal dans son propre filet, puis le défenseur du Betis a été expulsé, jugé pour s’être empilé dans le dos de Jovic, qui avait été mis par Benzema.

Ramos a plié le coup franc large, Benzema a dépassé le poteau et le remplaçant Borja Mayoral a marqué une finition, seulement pour que De Burgos revoie et décide que Bartra avait détourné le ballon de Borja avec son bras. Ramos ne s’est pas trompé.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *