Je ne pouvais pas laisser partir le meilleur joueur du monde

Josep Maria Bartomeu a insisté sur le fait qu’il n’avait aucun intérêt à poursuivre une dispute publique avec Lionel Messi malgré les critiques du capitaine de Barcelone sur sa présidence.

Messi a stupéfié le monde le mois dernier lorsqu’il a informé le Barça de son intention de quitter les géants de la Liga, le joueur de 33 ans ayant l’intention de déclencher une clause dans son contrat pour repartir avec un libre à la fin de la saison dernière.

Cependant, la validité d’une telle stipulation était trouble en raison de la campagne prolongée par la pandémie de coronavirus, et Messi a finalement choisi de rester en Catalogne plutôt que de défier Barcelone dans une bataille juridique.

Cela ne l’a pas empêché de viser Bartomeu dans un entretien avec Goal, car il a accusé le président de renoncer à son souhait de partir et de présider un club qui n’avait « aucun projet ou quoi que ce soit depuis longtemps ».

« En tant que président, je n’entrerai pas en conflit avec Messi », a déclaré Bartomeu à TV3.

« Messi est notre capitaine, notre chef. Le problème est parqué. Ce qui a été dit a été dit.

« Je ne pouvais pas laisser partir le meilleur joueur du monde. L’équipe a besoin de lui, il garantit le succès. Il faut discuter des choses à la maison. Il faut soutenir l’équipe et les joueurs.

« Nous devons nous féliciter que Messi soit toujours avec nous. Il est enthousiasmé par [coach Ronald] Projet de Koeman. L’important est qu’il joue pour le Barça, chez lui. Nous voulons qu’il prenne sa retraite au club. « 

Le contrat de Messi expire de toute façon à la fin de la saison 2020-21, bien qu’à ce moment-là, Barcelone aura un président différent car il y a des élections pour remplacer Bartomeu en mars prochain.

Cependant, Bartomeu, impopulaire auprès de certains fans de Barcelone en raison de son rôle dans la saga Messi, pourrait être expulsé avant cela s’il fait face à un vote de défiance à la suite d’une motion visant à le retirer, qui a jusqu’à présent rassemblé plus de 20000 votes.

« Pour le moment, personne n’envisage de démissionner », a ajouté Bartomeu.

« Le club ne va pas s’arrêter. Je pense que tout le monde a été surpris par le nombre de signatures mais nous respectons la démocratie et les lois du club. »

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *