Le président barcelonais Bartomeu abusé lors de sa première apparition publique depuis le drame de Messi

Le président de Barcelone, Josep Maria Bartomeu, a été harcelé dans les rues de la ville lors de sa première apparition publique depuis la saga entourant l’avenir de Lionel Messi.

Bartomeu a fait les gros titres ces derniers temps et il est accusé de corruption par la police catalane – bien que la suprématie de Blaugrana nie de telles allégations.

💥👉 Première exposition publique de Bartomeu après le désordre avec Messi

🤬 Insultes et cris contre le président de Barcelone

📲 On voit tout à 15h14 dans #DeportesCuatrohttps: //t.co/394j2U7wAq pic.twitter.com/40EgHpjSHA

– Sports Four (@DeportesCuatro) 11 septembre 2020

Le président du club a reçu l’ordre de «démissionner» et de «sortir» du club.

L’incident survient à la suite de la nouvelle de Messi selon laquelle il a confirmé qu’il restait au Camp Nou pour la saison prochaine, bien qu’il ait précisé qu’il était moins qu’heureux de le faire.

Il est allégué par le joueur que Bartomeu lui aurait donné un accord verbal pour quitter le club en tant qu’agent libre cet été, avant de revenir sur sa parole.

Bartomeu arrive à la fin de son mandat de président l’année prochaine et ne peut pas se présenter à une réélection en raison du règlement du club sur le poste, de nouvelles élections devant se tenir en mars 2021.

L’entrepreneur catalan a commencé dans le rôle en 2014, à la suite de la démission de Sandro Rosell – qui était son ami proche et associé qui a servi de son vice-président.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *