Barcelone: ​​Christophe Dugarry fait une remarque grossière sur Lionel Messi

Les combats d’Antoine Griezmann à Barcelone étaient évidents pour le monde entier à voir mardi soir.

Le Français a été condamné au banc contre son ancien club de l’Atletico Madrid et n’a été sollicité par Quique Setien que pour les deux dernières minutes du match.

Après le match, le patron du Barça a déclaré à l’issue du match nul 2-2 avec Atleti: « Il est difficile de mettre Griezmann sans déstabiliser l’équipe. »

Une ligne révélatrice, qui pose la question; pourquoi diable le club catalan a-t-il dépensé plus de 100 millions de livres sterling pour un joueur qui n’allait jamais se gélifier avec Lionel Messi?

Les deux fonctionnent de manière similaire lorsqu’ils sont à leur meilleur et essayer de chausse-pied à la fois dans un XI fixe s’est avéré préjudiciable à l’équipe.

Mais l’ancien joueur de Barcelone Christophe Dugarry a adopté une approche beaucoup plus effrontée de l’ensemble de la situation.

Au lieu de se concentrer sur les problèmes logistiques liés à l’accueil de Messi et Griezmann sur le terrain, le Français a lancé une attaque sans vergogne contre le premier.

« De quoi a-t-il peur? » Dugarry a déclaré sur RMC Sport en se référant au sort de Griezmann, par Marca. « Un gars [Messi] qui mesure 1,50 mètre et qui est à moitié autiste?

« La seule chose qu’il a à faire est de faire pousser des boules à un moment donné. Les gens disent depuis un an qu’il a un problème avec Messi.

« Il doit se donner une claque au visage. Oui, peut-être que Messi pourrait lui donner plus de passes, mais cela ne me surprend vraiment pas.

« Griezmann perd la possession. Il joue effrayé. Griezmann devrait aller parler à Messi pour résoudre le problème. »

Garder la classe Christophe, hein?

Le Français a également fortement critiqué l’approche managériale de Setien, ajoutant: « C’est un coach sur la diapositive, totalement. Setien est un bon gars, mais il n’est pas assez bon. Il ne sait pas qui décoller.

« Il a décollé Sergio Busquets à la 85e minute pour enfiler Ansu Fati et mettre Griezmann à la 90e minute. Ce n’était pas quelque chose contre Griezmann. C’est qu’il ne sait pas comment faire jouer son équipe. Il est hors de son profondeur. »

histoire suivante histoire précédente News Now – Sport News

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *