Diego Costa de l’Atletico Madrid condamné à une amende pour fraude fiscale et évite une peine de six mois de prison

L’attaquant de l’Atletico Madrid, Diego Costa, a été condamné à une amende de 543 000 euros (608 000 dollars) après avoir reconnu avoir fraudé les autorités fiscales espagnoles de plus d’un million d’euros, ont annoncé jeudi des responsables judiciaires.

Costa, 31 ans, a été condamné à six mois de prison, mais a plutôt accepté de payer une amende supplémentaire de 36 000 euros en plus de son amende initiale pour éviter de purger sa peine, comme il est de coutume en Espagne pour des peines de prison de moins de deux ans pour les non-violents. crimes.

L’international espagnol a été accusé de ne pas avoir déclaré de paiements totalisant plus de 5,15 millions d’euros depuis son déménagement à Chelsea en 2014.

Il a également dissimulé plus d’un million d’euros de droits d’image.

L’international espagnol a versé l’an dernier «1,14 million d’euros, remboursant intégralement sa dette fiscale, intérêts compris», ce qui a facilité l’accord conclu avec les procureurs espagnols, a indiqué un communiqué de l’AFP.

Costa, qui a rejoint l’Atletico en 2017, a comparu jeudi devant un tribunal de Madrid portant un masque en raison de la pandémie de coronavirus, pour une courte audition afin de finaliser l’accord avec les procureurs.

Les autorités fiscales espagnoles ont poursuivi un certain nombre de footballeurs de haut niveau ces dernières années, dont Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

L’année dernière, un tribunal espagnol a condamné le capitaine du Portugal, Ronaldo, à deux ans de prison avec sursis pour avoir commis une fraude fiscale alors qu’il se trouvait au Real Madrid.

Le joueur, qui a rejoint la partie italienne de la Juventus en 2018, a également accepté de payer 18,8 millions d’euros d’amendes et d’arriérés d’impôts pour régler l’affaire, selon des responsables judiciaires.

Le Lionel Messi de Barcelone a payé une amende de deux millions d’euros en 2016 dans sa propre bagarre fiscale et a été condamné à 21 mois de prison.

La peine de prison a ensuite été réduite à une nouvelle amende de 252 000 euros, soit 400 euros par jour de la peine initiale.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *