? Objectif en or: Andrey Arshavin coule le côté conquérant de Barcelone

Il est facile d’oublier à quel point Barcelone était bonne sous Pep Guardiola.

Surtout en 2010/11 quand ils ont remporté la Liga, la Ligue des champions et seul le Real Madrid pouvait les empêcher de sécuriser les triples.

Mais Arsenal les a battus. Ils sont même revenus par derrière pour les battre.

Et ce faisant, a créé l’une des nuits les plus mémorables de l’Emirates Stadium.

Cette équipe du Barça comptait Dani Alves, Carles Puyol, Xavi, Andrés Iniesta, Lionel Messi et David Villa.

Ils avaient également Gerard Piqué et Pedro. Ajoutez Seydou Keita et Eric Abidal pour faire bonne mesure.

Jack Wilshere a été à juste titre annoncé pour sa performance dans cette cravate particulière, mais les gens ne réalisent pas à quel point ils étaient dominants en première mi-temps.

Arsenal ne pouvait pas toucher le ballon et ils auraient dû marquer deux ou trois buts au lieu d’un seul.

Mais Robin van Persie a marqué un égaliseur sous les angles les plus étroits et ce qui s’est passé ensuite – personne ne s’y attendait.

Andrey Arshavin s’est retrouvé à la périphérie d’Arsenal mais a été jeté au fond par Arsène Wenger.

Une pause reluisante a vu Cesc Fábregas retrouver Samir Nasri, qui avait la présence d’esprit d’attendre et de couper le ballon…

Tout le monde sait comment se termine cette histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :