L’arbitre s’est reposé après la victoire controversée du Barça au Betis | Football News

BARCELONE: L’arbitre de la Liga Jose Maria Sanchez Martinez n’a pas été assigné à un match le week-end prochain par la fédération espagnole de football suite à son arbitrage du match entre le Real Betis et Barcelone dimanche dans lequel il a mis en colère les deux équipes.

Les champions d’Espagne ont gagné 3-2 au Benito Villamarin dans un match passionnant dont l’officiel a semblé perdre le contrôle, renvoyant Clément Lenglet et Nabil Fekir, mais sans renvoyer Sergi Roberto ni accorder une pénalité à Lionel Messi.

Fekir a été expulsé pour deux réservations en l’espace de quelques secondes, l’une pour faute et l’autre pour dissidence. Lenglet a suivi mais les Betis étaient fâchés que Sergi Roberto, qui avait déjà été réservé, ait été licencié après avoir fauché Carles Alena.

« Comment cela ne peut-il pas être un deuxième jaune pour la faute de Sergi Roberto sur Alena? » a demandé l’entraîneur du Betis Rubi. « Barcelone aurait dû se retrouver avec 10 hommes, cela ne fait aucun doute. »

Le vice-président du Real Betis, Jose Miguel Lopez Catalan, a également critiqué les officiels après le match. « Nous sommes indignés et en colère parce qu’une fois de plus, l’arbitrage a blessé le Betis et ce n’est pas juste », a-t-il déclaré.

Barcelone a également eu des plaintes, Messi s’est retiré dans la zone à la fin, mais Sanchez Martinez n’a pas indiqué le point.

« En fin de compte, nous aurions pu gagner plus de buts, si vous regardez le penalty qu’ils n’ont pas donné à Messi », a déclaré le milieu de terrain du Barça Frenkie de Jong. « C’était clair, ils l’ont poussé. »

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *