Floyd Mayweather et Imagine Dragons rockent les listes de fin de décennie

Floyd Mayweather et Imagine Dragons savent comment emballer un coup de poing.

Les superstars du sport et de la musique contemporaine centrées sur Las Vegas ont dominé une paire de listes de réalisations décadelong.

Mayweather, à qui le surnom «Money» est réservé, est l’athlète le mieux payé des années 2010 selon le magazine Forbes. Le champion de boxe invaincu (temporairement, au moins) a amassé 915 millions de dollars de revenus de 2010 à 2019.

Imagine Dragons a remporté les trois premières places dans la liste des meilleures chansons rock de la décennie du magazine Billboard. « Believer » était n ° 1, suivi de « Thunder » et « Radioactive ». Et, Panic né à Las Vegas! À The Disco, avec «High Hopes», est n ° 4 sur la liste des 10 premiers.

Avec un aplomb caractéristique, Mayweather a trompé son exploit sur Instagram le jour de Noël. «Tout d’abord, je tiens à féliciter tous les autres athlètes de cette liste et, deuxièmement, je suis honoré d’avoir accompli de tels records.»

Mayweather est également le premier athlète de 1 milliard de dollars du sport au cours de sa carrière professionnelle, qui a débuté après les Jeux olympiques d’été de 1996.

Cristiano Ronaldo a terminé deuxième avec 800 millions de dollars au cours de la décennie, suivi par son collègue superstar du football Lionel Messi (750 millions de dollars), la star de la NBA LeBron James (680 millions de dollars), l’as de tennis Roger Federer (640 millions de dollars), la légende du golf Tiger Woods (615 millions de dollars), la star du golf Phil Mickelson (480 millions de dollars), le champion de boxe Manny Pacquiao (435 millions de dollars), la star de la NBA Kevin Durant (425 millions de dollars) et le champion de course britannique Lewis Hamilton (400 millions de dollars).

Dan Reynolds d’Imagine Dragons a également commenté sur son flux Twitter les performances impressionnantes du groupe.

«Je suis allé sur Twitter pour trouver toute la calomnie et tout l’amour. Merci pour l’amour, et oui je serais probablement en colère si ce n’était pas mon groupe mais c’est mon groupe hahahahahahbaba.  »

obtenu sur twitter pour trouver toute la calomnie et tout l’amour. merci pour l’amour et oui je serais probablement en colère si ce n’était pas mon groupe mais c’est mon groupe hahahahahahbaba https://t.co/le16Mep6mR

– Dan Reynolds (@DanReynolds) 31 décembre 2019

Dans un billet suivant, le chanteur du groupe a ajouté «et en tout sérieux. Merci beaucoup. Je me sens incroyablement béni d’avoir pu passer la dernière décennie à écrire cette musique et à la partager avec vous. Tout vient d’un endroit réel et ça le sera toujours. Le monde peut débattre du genre auquel il appartient. Ce n’est pas ma préoccupation. »

La colonne de John Katsilometes s’exécute quotidiennement dans la section A. Son podcast PodKats est disponible sur reviewjournal.com/podcasts. Contactez-le à jkatsilometes@reviewjournal.com. Suivez @johnnykats sur Twitter, @ JohnnyKats1 sur Instagram.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *