5 prêts frauduleux que nous avons complètement oubliés

La fenêtre de transfert de janvier est à nos portes; l’argent est sur le point d’être éclaboussé (à moins que vous ne souteniez Norwich), Jim White de Sky Sports News est sur le point de devenir très excité et Harry Redknapp pourrait même sortir d’une fenêtre de voiture si nous sommes chanceux.

Les grands mouvements d’argent volent toujours les gros titres, et beaucoup d’entre nous peuvent décrocher les signatures de fenêtres de transfert les plus chères, scandaleuses et désastreuses. Mais qu’en est-il des signatures de prêts aléatoires?

Une sélection de jeunes a descendu la pyramide du football anglais pour démarrer ou relancer leur carrière, en jouant cinq matchs originaux ici ou là. Jetons un coup d’œil à certains des plus voyous.

Danny Rose – Peterborough (2009)

L’arrière gauche Danny Rose a été couronné 29 fois par l’Angleterre, a joué lors d’une Coupe du monde et a débuté en finale de la Ligue des champions.

Cependant, avant de faire ses débuts à Tottenham après son passage du club d’enfance de Leeds, Rose a eu des périodes de prêt à Watford, Bristol City et Sunderland. Mais peut-être le plus voyou de tous fut le mois et demi qu’il passa à London Road.

Rose a signé pour Peterborough United nouvellement promu en septembre 2009. Ce n’était que la deuxième saison de l’histoire du club qu’ils avaient passé dans le deuxième niveau du football anglais, après des promotions consécutives sous Darren Ferguson.

L’arrière a joué six fois pour Peterborough, mais est parti en novembre après le limogeage de Ferguson. À peine cinq mois plus tard, Rose a célébré ses débuts à Tottenham avec une volée tonitruante contre ses rivaux Arsenal.

Danny Welbeck – Preston (2010)

Danny Welbeck avait déjà marqué un but étonnant de 30 verges lors de ses débuts en Premier League pour Manchester United lors de sa signature pour Preston North End en janvier 2010.

Darren Ferguson était à nouveau à la barre pour obtenir cette signature de prêt voyous, avec un peu d’aide du fait que son père, Sir Alex, était le manager de Manchester United. Je suis sûr que la plupart des fils à un moment de leur vie ont demandé: « Papa, peux-tu me prêter un tenner? » Imaginez: « Papa, tu peux me prêter Danny Welbeck? »

Welbeck a marqué deux fois en 10 apparitions pour Preston, mais il a été contraint de retourner à Old Trafford en mars pour une opération au genou. Un an plus tard, l’attaquant a fait ses débuts en Angleterre contre le Ghana à Wembley.

Giovani dos Santos – Ipswich (2009)

En mai 2008, Giovani dos Santos a marqué un tour du chapeau pour Barcelone lors d’une victoire 5-3 sur le Real Marcia, alignant aux côtés de Lionel Messi, Thierry Henry, Xavi et Samuel Eto’o.

Dix mois plus tard, il faisait la queue aux côtés d’Alex Bruce, Ben Thatcher et Alan Quinn à Portman Road pour Ipswich Town.

Le manager de Tottenham, Juande Ramos, avait signé Dos Santos pour 6 millions d’euros à l’été 2008. Cependant, il a rapidement été remplacé par Harry Redknapp, qui n’a pas été impressionné par ce qu’il a vu de Dos Santos et l’a expédié du côté du championnat Ipswich.

Le Mexicain a brillé à Suffolk, marquant quatre fois en huit matchs, avant de retourner à Tottenham à la fin de la saison.

Jordan Henderson – Coventry (2009)

Le capitaine de Liverpool, Jordan Henderson, a connu une année 2019 scintillante, alors qu’il a levé la Ligue des champions et la Coupe du monde des clubs et a aidé les Reds à monter en flèche au sommet de la table de la Premier League.

Mais dix ans plus tôt, Henderson, 18 ans, n’avait pas encore fait son entrée dans la première équipe de Sunderland et s’était retrouvé prêté à Coventry City.

Henderson a rejoint les Sky Blues en janvier 2009, faisant 10 apparitions pour le club et marquant son premier but senior. Cependant, son prêt a été écourté en raison d’une blessure métatarsienne.

La saison suivante, Henderson a fait son entrée dans la première équipe de Sunderland, faisant 33 apparitions en Premier League, avant d’obtenir un transfert d’argent important à Liverpool en 2011.

John Terry – Nottingham Forest (2000)

John Terry est l’un des joueurs les plus décorés de l’histoire de Chelsea, capitaine de cinq titres de Premier League et de Ligue des Champions au cours de 19 années scintillantes avec le club.

Cependant, vers la fin de la saison 1999/2000, avec Frank Leboeuf et Marcel Desailly devant lui dans l’ordre hiérarchique de Stamford Bridge, Terry, 19 ans, a été expédié au City Ground. La

Forest avait subi un retour décevant au deuxième niveau après leur relégation de l’élite. Terry a fait six apparitions pour les Reds, et le club est resté invaincu avec le jeune joueur de Chelsea à l’arrière. Les fans de la forêt ont de bons souvenirs de Terry, avec son leadership, ses capacités aériennes et son intelligence se démarquant lors de son bref passage par le Trent.

Le manager de Chelsea, Gianluca Vialli, aurait été prêt à vendre Terry cet été-là, mais l’arrière central était déterminé à rester à Stamford Bridge. La saison suivante, Terry a fait son entrée dans la première équipe de Chelsea et a été nommé joueur de l’année du club. Le reste appartient à l’histoire.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *