Barcelone n'est pas l'endroit le plus facile pour jouer mais tout ira bien, déclare Griezmann

Les supporters de la catalane n'ont pas été complètement convaincus par la signature de 120 millions d'euros, mais il insiste sur le fait qu'il a juste besoin de temps pour s'adapter

Antoine Griezmann accepte que son intégration à la vie à Barcelone n’ait pas été facile mais reste convaincu de sa réussite au Camp Nou.

Après plus d'un an de spéculations et de rumeurs de transfert, Barca a finalement obtenu la signature de Griezmann de l'Atletico Madrid, déclenchant ainsi sa clause de libération de 120 millions d'euros (133 millions de dollars).

Alors que son parcours de quatre buts en Liga et de trois aides en 11 matches n'est guère alarmant, les performances de Griezmann n'ont généralement pas suscité l'enthousiasme des supporteurs, les laissant quelque peu déçus.

L'article continue ci-dessous

Les choix de l'éditeur

On pensait que l'arrivée de l'attaquant allégerait une partie de la pression exercée sur le talisman Lionel Messi, mais la superstar argentine continue de supporter une grande partie du fardeau créatif.

Après que le sélectionneur du Barca, Ernesto Valverde, eut récemment suggéré au Français de s’adapter au style de jeu de son équipe, le directeur technique du club, Eric Abidal, a admis qu’il n’était pas au mieux de sa forme au Camp Nou.

Griezmann, cependant, est confiant de progresser avec le temps et ne doute pas de sa décision de rejoindre le Barca.

"Barcelone n'est pas l'endroit le plus facile (pour jouer)", a-t-il déclaré dans une interview à Telefoot.

"C’est une nouvelle équipe, un club différent, de nouvelles tactiques, une nouvelle position et un nouveau rôle pour moi. Mais c’est ce qu’elle est et il est temps de travailler."

"Je suis fier de ma décision et de ma position, et ce sera le travail qui réglera tout. Fais-moi confiance et tout ira bien.

"Mon objectif est maintenant d'être un joueur important dans le club, de disposer de plus de minutes, de marquer plus de buts, de faire des passes décisives, de me qualifier pour la Ligue des champions et d'être dans la ligue, d'être prêt pour l'équipe nationale (France) en mars et aussi pour Euro 2020.

"Je suis un joueur qui pense à l'équipe. Je peux marquer beaucoup de buts, mais ce n'est pas mon objectif principal. Mon objectif est d'aider l'équipe de toutes les manières possibles."

Griezmann n'est pas seulement impatient de continuer à travailler dur au Camp Nou, il est également enthousiaste de commencer la campagne de l'Euro 2020 avec la France, après avoir déjà remporté la Coupe du monde avec son pays.

"Chaque compétition que vous démarrez, vous voulez gagner, mais ça va être dur", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas parce que nous sommes des champions du monde que nous allons gagner 3-0 et 4-0 et nous rendre facilement en finale. Cela va être compliqué, nous devrons donc nous préparer et voir quel groupe nous avons."

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *