Ronaldo vise le 100e but, l'entrée dans l'Euro 2020 et la vengeance

Lisbonne (AFP) – Cristiano Ronaldo se rendra au Luxembourg dimanche dans le but d'aider le champion du Portugal en titre à se qualifier pour l'Euro 2020 et la marque des 100 buts inscrits pour son pays.

L’ancien joueur du Real Madrid souhaite également prouver qu’il n’est pas un joueur en déclin après sa réaction de colère après avoir été remplacé par l’entraîneur de la Juventus, Maurizio Sarri, lors des deux derniers matches.

Le quintuple vainqueur du Ballon d'Or, qui fête ses 35 ans en février, a répondu de manière typiquement provocante par un tour du chapeau lors de la victoire 6-0 du Portugal sur la Lituanie jeudi.

Il a porté son total à 98 buts en 163 matchs, se rapprochant du record du monde de l'attaquant iranien Ali Daei de 109 buts inscrits entre 1993 et ​​2006.

"J'espère que demain (dimanche) il marquera le plus de buts de sa carrière", a déclaré l'entraîneur du Portugal, Fernando Santos, à la conférence de presse d'avant-match de samedi.

Le siècle symbolique reste à la portée de l'attaquant qui, malgré les années, n'a rien perdu de sa puissance de feu.

Déjà meilleur buteur de la Ligue des champions avec 127 buts, devant son rival de longue date Lionel Messi, Ronaldo a battu cette saison la marque des 700 buts dans toutes les compétitions.

Et à deux semaines de la remise du trophée Ballon d'Or, le joueur de Madère a encore une fois une chance supplémentaire de marquer son point dimanche.

Une victoire aiderait le Portugal à se faufiler à l'Euro 2020 et à passer de la défaite 2-1 face à l'Ukraine à Kiev le mois dernier. Ils ont un avantage d'un point sur la Serbie dans la lutte pour la seconde place derrière l'Ukraine, vainqueur du groupe B.

En cas de dérapage inattendu, Ronaldo et les co-vainqueurs de la première Ligue des Nations auraient un autre coup via les play-offs.

– 'Pas de trace de blessure' –

Dimanche, Ronaldo voudra également prouver une nouvelle fois à Sarri qu'il est en bonne forme physique.

L'attaquant a réagi avec fureur après avoir été remplacé lors de la victoire 2-1 de la Ligue des champions contre son équipe, le Lokomotiv Moscow, en Russie, le 6 novembre.

Quatre jours plus tard, Ronaldo était à nouveau remplacé dans le match de Série A que les géants de Turin avaient remporté 1-0 face à l'AC Milan.

Ronaldo fut remplacé après 55 minutes sous le prétexte qu'il avait "un léger problème de genou", Paulo Dybala prenant sa place et inscrivant le but de la victoire.

La controverse a pris de l'ampleur lorsque les médias italiens ont révélé que les Portugais avaient ciblé quelques mots durs dans la direction de Sarri avant de retourner directement au vestiaire.

Il a quitté le stade quelques minutes avant le coup de sifflet final.

Ronaldo a rompu son silence en se rendant sur Instagram lundi en déclarant: "Jeu difficile, victoire importante! Jusqu'à la fin."

Son statut pourrait l'empêcher d'être sanctionné par une amende ou une amende de la part de la Juve, mais il ne devrait pas échapper à un barbecue du vice-président du club, Pavel Nedved, selon la presse sportive italienne.

Malgré la piètre performance de Ronaldo dimanche dernier, sa manifestation contre la Lituanie jeudi a provoqué un assouplissement du ton dans les médias italiens, qui avaient dénoncé son "manque de respect" pour ses coéquipiers.

"Ici (au Portugal), CR7 ne part pas, il embrasse (l'entraîneur) Fernando Santos et il reste sur le banc. (…) Il est clair que nous ne perdons pas de temps pour démolir les joueurs, y compris les champions", a écrit Corriere. dello Sport.

Soulagée, la presse portugaise a fait l'éloge de Ronaldo après avoir inscrit son neuvième tour du chapeau international "sans signe de blessure".

Le Portugal comptera à nouveau dimanche sur son capitaine de talisman et misera sur ses objectifs.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *