De Cristiano Ronaldo à Lionel Messi, Paul Pogba à Kylian Mbappe

Regrets? Arsene Wenger en a probablement eu quelques-uns – en matière de transferts.

L'ancien manager d'Arsenal, qui a passé 22 ans au club, a failli signer à plusieurs reprises la signature de certains des plus grands noms du football.

Ainsi, à son 70e anniversaire, talkSPORT s'intéresse à un «Presque signé XI de Wenger».

Les spectateurs ne se plaindront pas trop à propos de certains noms, cependant, étant donné que Thierry Henry, Robert Pires et Igors Stepanov ont tous été signés à la montre du patron.

Néanmoins, voici ce que vous auriez pu avoir, fans d'Arsenal…

Wenger s’est approché à plusieurs reprises en signant certains des plus grands noms du football. Gardien de but: Gianluigi Buffon

Quand le gardien de but avait 20 ans et exerçait son métier à Parme, il a dîné avec Wenger, qui avait hâte de le signer en 1998.

Buffon, cependant, est resté au club avant de sceller un transfert de 32 M £ à la Juventus en 2001. "D'après ce que je sais, il y a eu trois moments sérieux où les clubs anglais ont fait une approche pour moi", a-t-il révélé en 2017.

"Deux d'entre eux étaient jeunes quand je jouais à Parme et je sais qu'Alex Ferguson et Arsene Wenger ont posé des questions sur moi – et puis, quand Manchester City a été repris, je sais qu'ils ont approché la Juventus."

Défense: Raphael Varane

Wenger semblait naturellement déçu d'avoir manqué le défenseur, qui avait quitté Lens en 2011 pour le Real Madrid, alors qu'il discutait du coup manqué.

"Je suis heureux pour lui parce qu'il joue un rôle dans l'un des meilleurs clubs du monde, ce qui est remarquable", a-t-il déclaré en 2013. "Pourtant, en même temps, lorsque vous dirigez un club comme Arsenal, Je me demande pourquoi ce joueur ne joue pas pour nous. Il était à Lens et nous l'aurions peut-être attrapé là-bas.

Défense: Vincent Kompany

Man City a signé le défenseur en 2008, mais Wenger était passionné lorsqu'il était Anderlecht, peu de temps avant son déménagement à Hambourg en 2006.

L’agent du joueur, Jacques Lichtenstein, a déclaré à Het Laatste Nieuws: «Arsenal s’intéressait à Kompany.

"Wenger a clairement indiqué qu'il souhaitait faire signer par Kompany pour remplacer Sol Campbell, s'il quittait les géants anglais."

Getty Images – Getty

Vincent Kompany est une légende de Manchester City Defence Gerard Pique

Quand Arsenal a signé Cesc Fabregas de l'académie de Barcelone en 2003, ils voulaient aussi son bon ami, Gérard Pique. Cependant, le contrat n’a pas été conclu par Wenger et le défenseur a rejoint Man United en 2004.

«C'était à une époque où Fabregas est venu. Nous voulions prendre Fabregas, [Lionel] Messi et Pique. Cela n'a fonctionné que pour Fabregas.

Milieu de terrain: Gareth Bale

"Nous ne l'avons pas pris comme Ashley Cole et Gael Clichy et nous ne voulions pas d'un autre arrière gauche. Je dois avouer que c'était une grave erreur, car il peut jouer en milieu de terrain », a expliqué Wenger en 2013.

«Il a eu des difficultés au départ à Tottenham, puis ils l'ont emmené au milieu du terrain et il a exceptionnellement bien réussi. La carrière d’un joueur dépend parfois de jouer dans la bonne position. ”

Milieu de terrain: Paul Pogba

S'exprimant en 2014, Wenger a déclaré: «En tant que footballeur, il a tout. Il est difficile de comprendre ce qu’il n’a pas.

«Les choses se sont passées très vite. Nous nous intéressions à lui. Nous avons essayé de le faire venir [à Arsenal]. Mais il a très vite signé pour la Juventus [en 2012]. Il a le potentiel de remporter le Ballon d’Or. "

Getty Images – Getty

Pogba a quitté Man United pour la Juventus en 2012 mais est revenu en 2016 Milieu de terrain: N’Golo Kante

Wenger et Arsenal ont tenté à deux reprises de faire signer le milieu de terrain de Chelsea, a révélé le manager en 2017.

«J'ai essayé de signer Kante quand il était en France et quand il était à Leicester. Nous ne pouvons pas tout expliquer – les transferts sont des transferts – mais il est assez évident de voir où il est parti.

«Je pense que Kante a eu un impact énorme. Ce n’est pas une coïncidence si Chelsea est où ils se trouvent et Leicester a fait ce qu’ils ont fait la saison dernière. »

Milieu de terrain: Jadon Sancho

"Je voulais l'emmener de Man City quand il n'a pas eu les jeux", a déclaré Wenger plus tôt cette année.

«J’ai essayé de le leurrer parce qu’il vient de Londres. J'ai essayé de l'amener à Arsenal.

“Il est l’un des meilleurs joueurs de sa génération. Il peut dribbler, il a l'arrogance.

«Il y a quelque chose là-dedans qui fait partie des gros joueurs. Vous pouvez appeler cela de l'arrogance, de la confiance, de la conviction. mais il doit être là. "

Getty

Jadon Sancho n'a que 19 ans et a quitté Man City pour le Borussia Dortmund en 2017 Devant: Kylian Mbappe

Wenger a admis qu'il avait commencé à tenter de signer Mbappe dès 2016 et que l'attaquant français était plein d'éloges lorsqu'il a parlé du manager légendaire, l'appelant un "monument du football".

«Il y a quelque temps, avant de signer pour le PSG, nous étions en contact en 2017. J'ai choisi une autre direction, mais il ne m'a pas ennuyé. Il était un gentleman à ce sujet et m'a souhaité bonne chance.

En avant: Lionel Messi

"Nous étions en discussions avec [Messi] lorsque nous avons acheté Fabregas, parce que Messi a joué [avec lui]", a révélé Wenger.

«Vous pouvez parfois comprendre les fantastiques équipes de jeunes que vous aviez auparavant lorsque vous êtes un club comme Barcelone. Dans la même équipe, Messi, [Gerard] Pique et Fabregas.

«Pique et Fabregas sont venus en Angleterre [avec Manchester United et Arsenal respectivement], Messi est resté en Espagne. Nous nous intéressions à lui, mais il était intouchable à l'époque. "

En avant: Cristiano Ronaldo

"Très proche. Un pas. Sérieusement », Ronaldo a confié à Piers Morgan à quel point il était sur le point de rejoindre ses Gunners bien-aimés.

«Cela n’a pas été le cas, mais Arsenal, j’apprécie ce qu’ils ont fait pour moi, en particulier Arsene Wenger. Dans le football, on ne sait jamais où on va jouer, la vie est comme ça. "

AFP ou donneurs de licence

Cristiano Ronaldo en est à sa deuxième saison avec la Juventus et a récemment inscrit son 700e but en carrière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *