Barcelona: Tebas: Messi a été traité injustement, je ne lis pas non plus tous les contrats de LaLiga

Le capitaine de Barcelona Blaugrana accusé de fraude fiscale

Javier Tebas.
EFE

Le président de LaLiga, Javier Tebas, estime que Lionel Messi a été traité injustement par le service des impôts espagnol.

Messi a admis mercredi qu'il envisageait de quitter l'Espagne en raison d'allégations fiscales à son encontre en 2013.

"Nous n'avons jamais eu peur [que Messi quitte l'Espagne] parce que nous ne savions pas à quoi il pensait", a déclaré Tebas lors du spectacle inspiré de Messi par le Cirque du Soleil.

"Avec l'interview de [cette semaine], j'ai eu peur et [alors] j'ai été soulagé de voir cela, aussi bien, il a décidé de rester. En ce moment bas, il a décidé de continuer.

"Je tiens à remercier Messi de continuer dans notre ligue. S'il se sent à nouveau abaissé, il ne devrait avoir aucun doute sur le fait que nous allons le soutenir et l'appeler, que nous continuerons à le soutenir.

Il y a quelques années, Messi a été accusé de fraude fiscale et l'Argentine a estimé qu'il avait été traité injustement par le bureau des impôts espagnol. Tebas est d'accord.

"Je ne pense pas qu'il y ait eu de la cruauté, mais ils étaient injustes avec lui en tant que personne physique", a déclaré Tebas.

"Il est clair qu'il n'a pas signé ou tout lu. Ils lui diraient où signer et il le ferait."

"Je ne lis pas tous les contrats de LaLiga, sinon je serais là toute la journée.

"Je suis convaincu que c'était une question administrative et non criminelle."

Il a été annoncé cette semaine que le coéquipier de Messi à Barcelone, Ousmane Dembele, manquerait le Clasico avec le Real Madrid en suspension.

"Si je dis cela, c'est une inconscience et deux matches", a déclaré Tebas.

"C'est dommage qu'il ne puisse pas jouer dans le Clasico, mais les règles sont les règles."

L'été était plein de spéculations sur le retour de Neymar à Barcelone et Tebas a admis qu'il souhaiterait le retour du Brésilien à LaLiga.

"Neymar, [Jose] Mourinho, [Pep] Guardiola … il y a de la place pour tout le monde", a déclaré Tebas.

"[Neymar] est au PSG et à l'époque, la signature semblait irréaliste sur ce marché et je pense que le marché n'est toujours pas prêt pour cela."

La Fédération espagnole de football est sur le point d’annoncer le pays hôte de la Supercopa De Espana de janvier, et Tebas ne pense pas que le maintien du club en Arabie saoudite soit une bonne idée.

"S'ils rendent officielle [hébergement en Arabie Saoudite], il semble que ce soit dommage pour moi", a déclaré Tebas.

"Mauvais pour deux choses: les droits de l'homme en Arabie Saoudite et parce qu'ils n'ont pas diffusé le football espagnol, ni le football européen, ni la Champions League il y a deux ans.

"Une loi autorise BeIN à vendre en Arabie Saoudite. Cela lui a fait perdre un million [d'euros]".

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *