Valverde questionne les rouges en retard alors que Barcelone bat Sevilla

Ernesto Valverde a remis en question les deux cartons rouges de Barcelone qui ont été livrés tardivement lors de leur combat 4-0 contre Séville au Nou Camp.

Les buts de Luis Suarez, Arturo Vidal et Ousmane Dembele en première période ont donné l'avantage à l'équipe locale. Lionel Messi a ajouté un quatrième but alors que le Barca restait à deux points du Real Madrid, leader de LaLiga.

Mais ils ont mis fin au match avec neuf hommes alors que le débutant Ronald Araujo et Dembele voyaient tous deux le rouge, le premier pour une faute professionnelle et l’ailier français pour la dissidence dans un match qui comptait également huit cartons jaunes.

Selon AS, Valverde a déclaré: «C’est le critère de l’arbitre lors de l’évaluation des fautes. Tout le monde a toujours son opinion, mais le match a été net.

“Je suis désolé pour le renvoi d'Araujo parce que c'était ses débuts. Je ne pensais pas (c'était un carton rouge) et Dembele est un mystère. "

La deuxième réservation de Dembele intervient après qu'il aurait dit quelque chose à l'arbitre.

Valverde ignore ce qui a été dit mais espère ne pas être suspendu plus longtemps. Son équipe accueillera le Real Madrid dans quinze jours.

Le patron du Barca a ajouté: «Il est difficile d’entendre les mots de Dembele en espagnol. Je ne lui ai pas parlé, mais je ne pense pas que ce soit une suspension trop longue. "

Le but de Messi était son premier de la saison à sa cinquième participation dans toutes les compétitions.

Valverde a déclaré: "Léo marque des buts et quand il retrouvera la forme, il marquera plus, mais il est bon pour nous qu'il y ait d'autres joueurs qui marquent des buts."

L’entraîneur-chef de Séville, Julen Lopetegui, a estimé que son équipe n’a pas su profiter des premières occasions.

"Nous avons affronté (le match) avec beaucoup d'ambition et de personnalité", a-t-il déclaré sur le site de Sevilla.

"Les 35 premières minutes étaient totalement à nous avec beaucoup de chances, mais dans un tel scénario, quand on ne marque pas la loi du football se produit.

«Nous étions très bons, mais le premier but nous a fait beaucoup de dégâts.

"Il est maintenant temps d'analyser le jeu et de profiter de cette pause pour réinitialiser."

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *