Les sages disent: Lionel Messi avait raison – Aiden McGeady est une classe d'en haut à Sunderland

Aiden McGeady est trop bon pour déposer à Sunderland

«J'aime vraiment sa façon de jouer au football. C'est un talent naturel, qui peut créer un jeu brillant en un clin d'œil »

Ce ne sont pas mes mots, pas même ceux du magazine Top Gear, mais ceux de Lionel Messi, six fois vainqueur du Ballon d'Or, lorsqu'on lui a posé des questions sur Aiden McGeady en 2008. À l'époque, McGeady était à la Celtic et avait acquis la réputation d'être un ailier délicat avec un penchant pour un pas en avant… donc peu de choses ont vraiment changé au cours des 11 dernières années et l’essentiel des propos de Lionel est toujours pertinent aujourd’hui. Le talent de McGeady, en particulier à ce niveau, est indéniable, mais après avoir manqué les 2 derniers matchs et sans doute 2 de nos meilleures performances cette saison, sommes-nous réellement meilleurs sans lui?

Voilà la science… La saison dernière, notre pourcentage de victoires avec McGeady dans l'équipe était étonnamment similaire à celui sans lui. Il a fait 40 apparitions pour Sunderland dans toutes les compétitions et nous en avons gagné 20, ce qui nous donne un pourcentage de victoire à 50%, agréable et facile à gérer. Sunderland a disputé 21 matchs supplémentaires sans que McGeady ne figure dans la sélection et en ait gagné 10, ce qui nous donne un pourcentage de victoire légèrement plus difficile à travailler-et-oui-je-ai-utilisé-calculateur – de 47,6%.

Inscrivez-vous à notre newsletter AFC SunderlandLa newsletter i coupe le bruit

Qu'en est-il des matches de ligue et de tous les points importants? Avec McGeady, nous avons gagné 1,9 point par match et sans lui 1,7 point par match. Encore une fois, assez similaire. Si nous extrapolons 1,9 point par match sur une saison de 46 matchs, nous aurions toujours fini en dehors des places de promotion automatique, donc en ce qui concerne les statistiques, le fait d’avoir McGeady aux côtés n’a guère changé. Cette saison, nous n’avons pas encore une taille d’échantillon suffisante pour évaluer tout ce qui pourrait nous être utile, mais pour l’argument, notre pourcentage de victoires avec McGeady est de 50% et sans lui, techniquement, il est de 100% (les matchs de la 2 Coupe de la Ligue et du week-end dernier). match contre MK Dons).

Maintenant, tout comme sa haine de la tactique, Steve Bruce dirait probablement «vous pouvez prouver n'importe quoi avec des statistiques» et bien que ce ne soit évidemment pas vrai, ils ne fournissent certainement qu'une partie du tableau. Ces statistiques ne montrent pas à quel point les contributions de McGeady sont cruciales. La saison dernière, on se souvient immédiatement de Plymouth et des buts gagnants à domicile face aux Bradford et AFC Wimbledon. Alors que cette saison ne cherche pas plus loin que sa pénalité à la 95e minute, il a égalisé contre Bolton lors de sa dernière apparition.

Personnellement, je pense que McGeady est tout simplement trop talentueux à ce niveau pour pouvoir le laisser de côté. Et bien que sa gourmandise et sa petulance occasionnelle puissent frustrer et exaspérer, il est l’un des rares joueurs que nous avons qui pourrait cingler de loin ou déverrouiller une défense à tout moment.

Je suis avec Lionel sur ce coup et je l’aurais directement dans l’équipe pour Lincoln ce samedi.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *