5 points de discussion dans le football européen ce week-end

Paris – Les problèmes de Barcelone sur la route se sont poursuivis malgré la présence de Lionel Messi lors de la défaite à Grenade, tandis que l'Inter s'imposait dans le derby de Milan et que Neymar récidivait avec un autre but en retard pour le Paris Saint-Germain.

L’AFP Sport jette un regard sur cinq points principaux du week-end du football européen:

Barca maintenant le club de crise de l'Espagne

Barcelone a délogé le Real Madrid du club de crise espagnol après sa victoire 2-0 sur Grenade samedi face à Grenade, afin de jeter un regard critique sur l'avenir d'Ernesto Valverde en tant qu'entraîneur.

Avec sept points en cinq matches, le Barca est le pire début de saison en Liga depuis 25 ans. Même la double introduction de Lionel Messi et d'Ansu Fati ne pourrait pas redonner vie à une nouvelle série de défaites de la part des champions en titre.

Zinedine Zidane avait été le sélectionneur le plus pressé la semaine dernière, mais son équipe madrilène s'est ressaisie de la misère parisienne en battant Séville 1-0 à l'extérieur.

L'Atletico Madrid a connu un départ radieux. Ils ont été tenus à égalité devant la Celta Vigo à domicile.

Le général "Conté" prêt pour l'assaut du titre

Antonio Conte utilise les termes d'une campagne militaire alors que l'Inter Milan cherche à arracher le titre de Serie A à la Juventus, huit fois championne en titre.

"Un commandant peut avoir ses plans, mais il a besoin des fantassins pour exécuter les ordres. Je suis chanceux d'avoir de très bons joueurs et disciplinés", a déclaré Conte après que son équipe de l'Inter ait remporté une victoire 2-0 en derby contre l'AC Milan. .

Les joueurs de Conté sont la seule équipe de la Serie A avec quatre victoires sur quatre et une avance de deux points sur la Juventus.

L’Inter a remporté la Série A en 2010 sous la direction de Jose Mourinho. Il a été réaménagé par l’ancien patron de la Juventus et de Chelsea, qui a remplacé Luciano Spalletti après que le club chinois a terminé quatrième la saison dernière.

Le PSG passe le test le plus difficile

Un voyage à Lyon a presque toujours été le test le plus dur pour le Paris Saint-Germain depuis la prise de contrôle du Qatar par 2011, qui a transformé le club de la capitale française en camp dominant du Ligue 1.

Le PSG n'avait gagné que deux fois et perdu quatre de ses huit visites précédentes à Lyon, y compris lors de chacune des deux dernières saisons, avant la confrontation de dimanche soir.

Cependant, cette fois, ils ont remporté la superbe grève tardive de Neymar, assurant une victoire 1-0 à l'équipe de Thomas Tuchel. Après un début de saison peu convaincant, ce résultat fait suite à la défaite 3-0 du Real Madrid en Ligue des champions et leur laisse trois points d'avance sur la Ligue 1.

Lyon a maintenant sept points de retard et n'a pas gagné cinq fois. Pour le nouvel entraîneur Sylvinho, ce n’était pas un bon début et une attaque au titre paraissait extrêmement improbable de la part du second club français.

Coutinho a donné un coup de main

Philippe Coutinho a marqué son premier but depuis son prêt au Bayern Munich, prêté par Barcelone lors de la démolition 4-0 de Cologne par les champions de Bundesliga, grâce à un geste de Robert Lewandowski.

L'attaquant polonais avait déjà marqué deux fois à l'Allianz Arena, ce qui lui avait valu neuf buts en Bundesliga pour la saison et 11 buts, toutes compétitions confondues, lorsque le Bayern avait écopé d'une pénalité en deuxième mi-temps.

Mais plutôt que de saisir l'occasion de marquer un deuxième tour du chapeau de la saison, Lewandowski a laissé Coutinho passer à la vitesse supérieure et convertir de 12 verges.

"C'était important pour lui ici à l'Allianz Arena, pour l'avenir et pour sa confiance. C'est un excellent joueur et nous devons tous l'aider", a déclaré Lewandowski à l'issue du match.

Le Bayern compte deux points de retard sur le leader RB Leipzig après cinq matches.

L'Ajax ressort indemne du PSV

L'Ajax, champion en titre, reste au sommet du club hollandais Eredivisie après s'être écarté de son parcours face au PSV Eindhoven, son plus gros rival, avec un match nul 1-1.

Quincy Promes a donné l’avance à l’Ajax au Philips Stadion, mais Donyell Malen, qui a récemment fait ses débuts internationaux aux Pays-Bas, a marqué le but égalisateur du PSV.

Grâce à ce résultat, l'Ajax, fraîchement sorti de Lille 3-0 en Champions League, est en tête du tableau pour la différence de buts après six matches du PSV et de Vitesse Arnhem, qui a disputé un match plus.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *