L'Argentine fait appel de l'interdiction de trois mois imposée à Messi

La fédération argentine de football a fait appel de l'interdiction de trois mois que CONMEBOL a accordée à Lionel Messi cet été lors de la Copa America.

AFA souhaite que l'interdiction soit réduite à deux mois afin que le manager argentin Lionel Scaloni puisse mettre Messi à la disposition des matches amicaux en Europe contre l'Allemagne le 9 octobre et en Équateur le 13 octobre. À l'heure actuelle, Messi ne pourrait que revenir à l'action le 3 novembre. Une décision doit être rendue pour le 3 octobre.

Messi a été banni des matches internationaux pendant trois mois et condamné à une amende de 50 000 dollars en août après avoir accusé l'organe directeur de l'Amérique du Sud pour le football de "corruption" lors de la Copa America.

Messi a critiqué les officiels et les membres du CONMEBOL après la défaite de l’Argentine en demi-finale contre le Brésil et après le match pour la troisième place contre le Chili, mais s’est excusé plus tard pour ses déclarations.

L'Argentine a fait match nul 0-0 contre le Chili et a battu le Mexique 4-0 en amical en septembre.

Il est déjà suspendu du premier match des éliminatoires de la Coupe du monde de football sud-américaine en mars à cause du carton rouge qu'il a reçu contre le Chili lors d'un incident avec Gary Medel.

Messi, 32 ans, a évité la cérémonie de remise des médailles de la Copa America et a déclaré plus tard que l'Argentine "ne devrait pas participer à cette corruption".

Messi a également déclaré que le tournoi avait été mis en place pour permettre au Brésilien de gagner. Quand on lui a demandé s'il craignait d'être suspendu pour ses commentaires, il a répondu "qu'il fallait dire la vérité".

Les informations fournies par Associated Press ont été utilisées dans ce rapport.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *