Messi de retour mais Dortmund tient Barca

Le Borussia Dortmund a été éliminé avant de faire 0-0 avec Barcelone dans le Groupe F de la Ligue des Champions, avec Lionel Messi pour sa première apparition de la saison pour les Espagnols.

Ansu Fati, le jeune joueur du Barca, âgé de 16 ans, est devenu le plus jeune joueur du club à participer à une compétition de l'UEFA quand il a débuté, mais n'a pas réussi à avoir un impact réel avant d'être remplacé par Messi, juste avant l'heure.

Même après que l'Argentine ait pris le terrain, ce sont les Allemands qui étaient les plus dangereux. Le capitaine Marco Reus a écopé du penalty à la 57ème minute, grâce à Marc Andre ter Stegen et à Julian Brandt qui ont percé la barre transversale à la 77ème minute.

Dans l’autre match du groupe, l’Inter Milan a été éliminé 1-1 par Slavia Prague.

Le remplaçant Nicolo Barella a inscrit un but d’égalisation sur ses débuts en Ligue des champions afin de sauver un nul dramatique 1-1 face à l’Inter.

Les champions tchèques, battus lors des six précédents séjours en Italie, ont pris la surprise par Peter Olayinka à la 63e minute pour assommer San Siro dans le match du Groupe F.

L'Inter, éliminé en phase de groupes la saison dernière, avait du mal à trouver une réponse jusqu'à ce que Barella tire dans le rebond à la deuxième minute du temps d'arrêt.

Malgré le soulagement de l'Inter, ils peuvent encore regretter la perte de deux points à domicile dans un groupe comprenant également le Borussia Dortmund et Barcelone.

"Ce n'était pas notre football", a déclaré l'entraîneur de l'Inter, Antonio Conte, qui a vu son record de 100% terminé dans son quatrième match au club. "Nous avons besoin de plus de personnalité et nous devons nous améliorer."

"Nous n'avons rien fait de ce que nous avons pratiqué et je ne suis absolument pas satisfait. Nous avons tellement de travail à faire."

L'Olympique Lyonnais a débuté sa campagne de manière décevante alors que le Zenit St Petersburg avait fait match nul 1-1 à domicile.

Le penalty de Memphis Depay a annulé le match d'ouverture de Sardar Azmoun en première période, alors que les Français, qui ont tiré six matchs consécutifs en Champions League, ont dominé leur match après la pause, sans infliger de graves dommages à leurs adversaires.

Le Zenit, qui n’a remporté aucune de ses 10 dernières rencontres européennes, a dominé le milieu de terrain de Lyon en première période avant de manquer d’essence.

Le Zenit a surpris la défense lyonnaise à la 41e minute quand Azmoun a trouvé le fond des filets d'un tir bas pour Artem Dzyuba.

Lyon a joué cinq minutes en seconde période lorsque Depay convertissait un penalty après avoir été neutralisé par Magomed Ozdoev.

Les hôtes ont failli prendre l'avantage à l'heure mais Jeff Reine-Adelaide a ouvert le score à la suite d'une frappe ingénieuse de Lucas Tousart.

Lyon a poussé plus fort dans la phase finale, mais il lui manquait un instinct de tueur pour conclure les trois points. La partie française se rendra à Leipzig le 2 octobre lorsque le Zenit accueillera Benfica.

L'attaquant du RB Leipzig, Timo Werner, a inscrit deux buts en deuxième demie pour assurer une impressionnante victoire de 2-1 à Benfica dans le groupe D.

Le joueur de 23 ans a mis fin à une belle tentative de Leipzig pour sortir de l'impasse à la 69e minute après que Nordi Mukiele eut introduit le ballon dans la surface, où Yussuf Poulsen avait donné le coup d'envoi à Werner pour donner un tir bas dans le coin opposé.

Neuf minutes plus tard, la défense de Benfica a été repoussée pour libérer Marcel Sabitzer. Ce dernier a alors pris la direction de Werner, qui a marqué à nouveau pour l'équipe de Bundesliga.

Le but était initialement refusé pour hors-jeu mais accordé après une rapide révision du VAR.

Benfica avait menacé de part et d'autre l'ouvreur de Werner.

Pizzi a failli donner l'avantage aux Eagles avec un tir qui éclairait le centre des buts. Alex Grimaldo voyait immédiatement un coup franc plongeant détourné par Peter Gulacsi.

Les Portugais ont finalement marqué un but à la 84e minute. Le remplaçant, Haris Seferovic, a été remplacé par Gulacsi, mais n'a pas pu égaliser.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *