Nouvelles de Barcelone: ​​"Lionel Messi a fait de moi un meilleur entraîneur" – Jose Mourinho dit qu'il "doit" à l'Argentine

Messi n'a peut-être pas joué pour les Portugais, mais l'ancien patron de Chelsea, de l'Inter et du Real Madrid se sent influencé par le héros de Barcelone

Jose Mourinho se dit reconnaissant envers Lionel Messi car la star de Barcelone a contribué à faire de lui un meilleur entraîneur.

Bien que la sensation argentine n’ait jamais été entraînée par les Portugais, les deux équipes se sont retrouvées à plusieurs reprises face au Barca, alors que le Barca se battait contre Chelsea, l’Inter et le Real Madrid sous la direction de Mourinho.

Et le joueur de 56 ans a déclaré qu’il était redevable au quintuple vainqueur du Ballon d’Or, car sa rencontre avec lui avait joué un rôle essentiel dans son évolution en tant que manager.

L'article continue ci-dessous

Choix de l'éditeur

"Je dis toujours que je dois beaucoup à mes joueurs, et à ceux qui n'ont pas été mes joueurs mais à ceux qui m'ont créé des problèmes", a déclaré Mourinho à EFE.

"Par exemple, Messi n'a jamais joué pour mon équipe, mais il a joué contre moi et il a fait de moi un meilleur entraîneur pour devoir préparer des matches [pour l'arrêter].

"Quand je dis Messi, je parle aussi des autres grands joueurs que j'ai rencontrés."

Mourinho a été démis de ses fonctions depuis le limogeage de Manchester United en décembre.

Même s'il ne travaille peut-être pas en Premier League cette saison, il est impatient de voir comment ses anciennes équipes et ses rivaux se débrouillent dans la campagne en cours.

"Au début de la saison, je disais à [Manchester] City, Liverpool et Tottenham se battront pour le titre", a-t-il ajouté.

"Je peux risquer un peu et dire pour moi que Tottenham est la troisième meilleure équipe de la ligue et que City et Liverpool vont se battre pour le titre. Ce sont les deux meilleures équipes, les deux meilleures équipes. Je pense que Tottenham est un un peu en retard.

"Ensuite, entre Chelsea, Manchester United et Arsenal doivent se battre pour la quatrième place, mais ils vont regarder en arrière avec un peu de crainte et un peu de respect, car grâce aux investissements d'Everton et de Leicester, ils peuvent être présents en poussant, en essayant d'entrer dans le top six.

"La Premier League était autrefois une compétition où quatre ou cinq clubs se disputaient le titre, mais cette année était trop évidente. Il était trop évident que ce ne serait pas une chose pour six équipes – pour deux, maximum trois."

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *