L'échec du transfert de Neymar déclenche la guerre civile à Barcelone alors que Lionel Messi évacue sa colère

Barcelone est plongée dans une guerre civile à la suite de la saga des transferts qui n'a pas permis de livrer Neymar.

Les champions de la Liga ont connu des difficultés diverses au début de la saison, ne récoltant que quatre points en trois matchs.

La situation n’est pas très optimiste non plus lorsque les grandes stars de Barcelone sont en désaccord avec la hiérarchie des clubs face à la débâcle de Neymar.

Les géants catalans ne pouvaient pas négocier un contrat visant à ramener la superstar brésilienne du Paris Saint-Germain – malgré l’attaquant désireux de baisser son salaire.

De nombreuses méthodes ont été proposées pour re-signer la superstar – y compris des offres d'échange de joueurs – mais chacune d'entre elles a échoué.

Messi et Suarez seraient furieux
 (Image: REUTERS)

Maintenant, le président Josep Maria Bartomeu et ses collègues chefs doivent apaiser une équipe qui est loin d'être heureuse.

Lionel Messi, Luis Suarez et Gerard Pique, tous amis avec Neymar, ont dirigé la campagne en faveur de la signature du jeune homme de 27 ans.

Bartomeu a déclaré aux joueurs qu'il ferait tout son possible pour parvenir à un accord. C'était en juin.

Lire la suite

Messi a parlé au Brésilien alors qu'il était en vacances avec Suarez pour le convaincre de revenir. Il pensait pouvoir les guider vers la gloire de la Ligue des champions, après s’être effondré au cours des deux dernières saisons.

Mais maintenant, les attaquants sud-américains croient tous deux que l’attention de Bartomeu était principalement axée sur le spectacle, une tentative pour apaiser leurs désirs.

Ils ne sont pas les seuls mécontents, rapportent Marca et d'autres sources. Ivan Rakitic a également été laissé furieux.

Bartomeu face à la guerre civile
 (Image: REUTERS)

Le Croate a été proposé comme un makeweight dans tout accord Neymar. En dépit de sa participation à la finale de la Coupe du monde, il avait été mis à la disposition des joueurs et éliminé de la formation lors des négociations.

Il y a aussi Ousmane Dembele, Jean-Clair Todibo, Arthur Melo et Nelson Semedo, également offerts au PSG, alors qu'il avait déménagé à l'Atletico Madrid, qu'il souhaitait rejoindre, qu'il a refusé.

Samuel Umtiti, dont l'avenir reste en question, est un autre exemple. Tous, à un degré ou à un autre, ont été mis à l'écart et ont été amenés à se sentir indésirables.

Bartomeu et l’entraîneur-chef Ernesto Valverde doivent faire face à une foule de stars laissées bouillonnantes d’une manière ou d’une autre par le contrat conclu avec Neymar qui n’a jamais eu lieu.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *